in

Le spectaculaire effet lumineux tracé dans le ciel signé SpaceX

Crédits : Matt Goldman‏ sur Twitter

SpaceX envoyait dans le ciel sa fusée Falcon 9 ce vendredi soir, créant un spectacle éblouissant au-dessus de la Californie du Sud… mais déroutant au passage certaines personnes qui n’avaient aucune idée de ce qui se passait. OVNI ? Comète ? Méduse cosmique ?

La société américaine SpaceX lançait ce vendredi dix nouveaux satellites de communication pour le compte de la société Iridium avec sa fusée Falcon 9. Il s’agissait ici du quatrième lancement des huit prévus par SpaceX pour le compte l’Entreprise. La fusée a donc décollé depuis la base de Vandenberg, en Californie, à 17h27 (02h27 samedi, heure française), au coucher du soleil. Un décollage remarqué par les habitants de la région, pour la plupart complètement déroutés. On ne le serait pas moins. Visez plutôt :

Le  spectaculaire effet lumineux tracé dans le ciel aura donc suscité la curiosité, plaisanteries, mais aussi parfois les craintes d’internautes, interpellés par cet étrange phénomène. Ces interventions ont également suscité la réaction amusée d’Elon Musk. Le patron de SpaceX a ainsi partagé une vidéo filmée dans la nuit et l’a décrite comme “un OVNI nucléaire en provenance de Corée du Nord“.

Avec ce nouveau lancement, baptisé Iridium 4, la société de téléphonie par satellite compte aujourd’hui une quarantaine de satellites en orbite basse. Dans le cadre de son projet Iridium NEXT, la société en comptera bientôt 81 dans l’espace. SpaceX en lancera 75, après un accord à hauteur de trois milliards de dollars visant à améliorer son réseau mondial de communications.

On attend maintenant avec impatience le lancement de la nouvelle fusée de SpaceX, le Falcon Heavy, prévu en janvier prochain. Rappelons que plus tôt ce mois-ci, Elon Musk avait annoncé son intention d’embarquer sa propre voiture à l’intérieur, une Tesla, société dont il est également PDG. Impossible en effet d’embarquer de charge utile opérationnelle en raison du risque d’échec de ce premier vol du lanceur.

Source