in

SpaceX enverra le chasseur de glace VIPER vers la Lune

Une fusée SpaceX Falcon Heavy décolle de la rampe de lancement 39A au Kennedy Space Center de la NASA le 6 février 2018. Crédits : SpaceX

La fusée Falcon Heavy de SpaceX se chargera de lancer le rover VIPER vers la Lune. Sur place, le robot sondera la présence de glace au pôle sud, préparant ainsi l’arrivée des futurs astronautes. 

Le programme Artemis vise à renvoyer des humains sur la Lune dès 2024. Ce nouveau projet témoigne de la volonté de nous établir durablement sur notre satellite. Aussi, pour garantir le succès de ces futures missions, les astronautes vont devoir utiliser les ressources in situ dès qu’ils en auront l’occasion. C’est notamment le cas de l’eau. Traitée, elle pourrait être consommée, mais aussi permettre de fournir de l’oxygène, ainsi que du carburant pour alimenter les futurs atterrisseurs et fusées.

Sur la Lune, l’eau ne se retrouve que sous forme de glace, principalement dans les parties ombragées des deux pôles. Le programme Artemis vise quant à lui à s’implanter au niveau du pôle Sud. Il sera donc important d’évaluer plus précisément en amont la quantité de cette ressource dans la région. Dans cet esprit, la NASA va envoyer un rover nommé VIPER, développé par la société Astrobotic.

Sur place, le robot sera équipé d’une perceuse d’un mètre de long guidée par un spectromètre à neutrons conçu pour détecter les zones plus humides sous la surface. Ensuite, deux autres spectromètres embarqués serviront à l’analyse des échantillons remontés.

Astrobotic choisit SpaceX

Le contrat d’Astrobotic avec la NASA exigeait que la société basée en Pennsylvanie sélectionne indépendamment son prestataire de lancement. Il y a quelques jours, elle a finalement jeté son dévolu sur SpaceX et son lanceur moyen Falcon Heavy dans le cadre d’un appel d’offres concurrentiel. “SpaceX a l’équipe, le véhicule et les installations pour y parvenir“, a justifié Daniel Gillies, directeur de mission pour Astrobotic. Le lancement de cette mission est prévu pour 2023.

Comme pour les précédentes missions Falcon Heavy, SpaceX se lancera depuis le complexe 39A au Kennedy Space Center de la NASA, en Floride. Le plan de mission est le suivant : SpaceX livre l’atterrisseur lunaire Griffin d’Astrobotic sur une trajectoire le menant vers la lune. Griffin touchera ensuite la surface et fournira une plateforme à partir de laquelle VIPER pourra débarquer au sol de manière autonome.

falcon heavy spacex viper
Illustration du rover VIPER libéré par son atterrisseur Griffin. Crédits : Astrobotic

Rappelons que la NASA a également sélectionné le Falcon Heavy de SpaceX pour livrer deux éléments fondamentaux de sa future station lunaire visant à soutenir les missions humaines dans l’espace lointain.

Jusqu’à présent, ce lanceur s’est pourtant illustré. Après avoir soigné son entrée sur la scène de l’aérospatial en février 2018 en propulsant le Tesla Roadster d’Elon Musk dans l’espace, le Falcon Heavy n’a opéré que deux vols commerciaux depuis son premier lancement (le 11 avril et 25 juin 2019). Sa prochaine sortie est normalement prévue pour cette année dans le cadre d’une mission classifiée pour le gouvernement des États-Unis.

Peu importe. Pour la NASA comme pour Astrorobotic, SpaceX est une valeur sûre.