in

SpaceX prépare le deuxième lancement de sécurité nationale du Falcon Heavy

Spacex falcon heavy
Crédit : SpaceX

SpaceX projette de lancer la deuxième mission de sécurité nationale de Falcon Heavy pour l’US Space Force le 13 janvier depuis le Kennedy Space Center, en Floride. Il s’agira du cinquième lancement de Falcon Heavy, la fusée commerciale la plus grande et la plus puissante au monde.

Le retour du Falcon Heavy

En novembre dernier, le Falcon Heavy s’envolait après plus de trois ans d’absence dans le cadre de la mission USSF-44, pour le compte du Pentagone. Il s’agissait par ailleurs du premier lancement géosynchrone direct de SpaceX, ce qui signifie que la fusée avait livré ses charges à environ 36 000 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre.

Le prochain tir du Falcon Heavy devait initialement placer le premier satellite à large bande ViaSat-3 en orbite avant la fin de l’année. Finalement, le satellite n’est toujours pas prêt. À la place, le premier lancement de l’année de cette fusée impliquera une charge utile classifiée pour le compte de l’US Space Force.

Pour cette mission baptisée USSF-67, qui sera lancée le 13 janvier prochain, SpaceX avait empoché 316 millions de dollars en août 2020. Il s’agira par ailleurs du second lancement de sécurité nationale pour ce modèle de fusée.

Les deux boosters latéraux de Falcon Heavy récupérés lors de la mission précédente seront de nouveau réutilisés pour celle-ci. SpaceX tentera de les poser sur les zones d’atterrissage 1 et 2 de Cap Canaveral. En revanche, le noyau central ne sera pas récupéré.

La mission embarquera deux charges. La première – le SATCOM (CBAS)-2 – est un satellite de communication militaire. Les capacités et fonctionnalités spécifiques sont classées. La seconde charge est un satellite expérimental de classe LDPE (Long Duration Propulsive EELV Secondary Payload Adapter) construits pour l’US Air Force Space et le Missiles Center permettant le transport et le déploiement de petits satellites secondaires.

falcon heavy spacex jupiter europa clipper
Une fusée SpaceX Falcon Heavy décolle de la rampe de lancement 39A au Kennedy Space Center de la NASA le 6 février 2018. Crédits : SpaceX

Une année chargée

Selon le manifeste de SpaceX, le Falcon Heavy devrait voler au moins cinq fois cette année. Plusieurs charges utiles longtemps retardées, comme les premiers satellites ViaSat-3 et Jupiter-3, devraient pouvoir être lancées au cours de ce premier trimestre. La sonde américaine Psyche s’envolera également pour la Ceinture d’astéroïdes, entre les orbites de Mars et Jupiter. Sa cible : 16- Psyché, l’un des objets les plus massifs de la région.

Avec ses 200 kilomètres de diamètre, l’astéroïde est composé exclusivement de fer et de nickel. S’il est, accessoirement, une véritable mine d’or, l’objet intéresse davantage la NASA pour deux autres points. D’une part, Psyché serait le cadavre d’une ancienne planète semblable à Mars. D »autre part, la NASA n’a jusqu’à présent jamais eu l’occasion d’étudier un objet qui ne soit composé ni de pierre ni de glace.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.