SpaceX établit un nouveau record très impressionnant

spacex Falcon 9
L'atterrissage du premier étage après sont lancement de 23 satellites Starlink le vendredi 3 novembre 2023. Il s'agit d'un 18e atterrissage record pour le booster. Crédits : SpaceX, via X

SpaceX a franchi une nouvelle étape significative aujourd’hui avec le lancement réussi de 23 satellites de sa constellation Starlink à partir de Cap Canaveral en Floride. Ce vol marque non seulement une expansion continue de la mégaconstellation de SpaceX pour fournir un accès Internet à haut débit à travers le monde, mais illustre également les progrès remarquables de l’entreprise dans la réutilisation des fusées.

Avantages de la réutilisation des fusées SpaceX

L’une des innovations les plus marquantes de SpaceX est la capacité de récupérer et de réutiliser les premiers étages de ses fusées Falcon 9. Cette stratégie vise à réduire de manière significative les coûts de lancement en évitant la construction de nouveaux lanceurs pour chaque mission. En effet, le coût d’un lancement est largement déterminé par le coût du propulseur et pouvoir le réutiliser à plusieurs reprises permet à SpaceX de proposer des prix compétitifs sur le marché des lancements spatiaux.

Grâce à la réutilisation, SpaceX a donc non seulement transformé l’industrie spatiale en rendant les lancements plus abordables et plus accessibles, mais la société a également ouvert la voie à une cadence de lancement élevée et à des missions plus fréquentes. Chaque atterrissage réussi d’un booster Falcon 9 représente un pas de plus vers une vision où le voyage spatial devient aussi routinier que les voyages en avion.

spacex falcon 9
Le satellite Amos-17 lancé par une fusée Falcon 9 en 2018. Crédits : SpaceX

Un nouveau record impressionnant

Depuis le premier atterrissage réussi d’un booster Falcon 9 en décembre 2015, SpaceX a parcouru un chemin remarquable dans le développement et l’amélioration de sa technologie de récupération des lanceurs. Initialement, les premières tentatives de récupération étaient souvent infructueuses, mais chaque échec était une leçon précieuse pour l’entreprise. Au fil du temps, les taux de succès se sont améliorés, les processus ont été affinés et SpaceX a démontré à maintes reprises la fiabilité et la robustesse de ses boosters réutilisables.

Ce jeudi, la société s’est de nouveau illustrée avec le 22e atterrissage réussi d’un même booster. Il s’agit d’un record. Cette mission visait à lancer 23 nouveaux satellites Starlink en orbite basse qui s’ajoutent à la flotte déjà impressionnante de SpaceX en orbite. Le nombre total de satellites Starlink actuellement en orbite (opérationnels et non opérationnels) s’élève en effet désormais à plus de 6 000.

Ce premier étage de Falcon 9 compte désormais quinze missions Starlink à son actif, en plus de trois lancements de satellites commerciaux et de deux lancements de satellites GPS pour l’US Space Force. Le booster avait également été utilisé pour le vol entièrement civil Inspiration4 et la mission Ax-1 vers la Station Spatiale internationale.

Ce succès témoigne de la durabilité et de la performance exceptionnelles de ces lanceurs ainsi que de leur capacité à être réutilisés de manière fiable pour des missions répétées. Chaque atterrissage réussi marque un pas de plus vers l’objectif ultime de SpaceX : rendre l’accès à l’espace plus économique, plus durable et plus sûr.