in

SpaceX termine l’année en beauté avec un nouveau record

falcon heavy
Crédits : Spacex

SpaceX vient d’effectuer son 60e lancement orbital de 2022, atteignant l’objectif fixé par Elon Musk pour cette année. C’est une première. Présente sur tous les fronts, aucune autre société ne paraît aujourd’hui capable de rivaliser avec elle.

Cadence infernale

Elon Musk avait annoncé un objectif de 48 lancements en 2021. La société n’avait pu en assurer que 31. Pour cette année, le patron de la société, qui lance désormais dix fois plus de fusées que son principal concurrent, avait fixé la barre plus haut. En février dernier, un objectif de 52 lancements avait été communiqué lors d’une réunion virtuelle du groupe consultatif sur la sécurité aérospatiale de la NASA, ou ASAP. Il y a quelques mois, Musk avait finalement annoncé un objectif de soixante lancements.

C’est désormais chose faite. Un peu plus de deux mois après son dernier lancement de classe orbitale, un booster Falcon 9 a en effet décollé ce mercredi matin pour la onzième fois depuis la Floride, embarquant avec lui 54 nouveaux satellites Starlink. Il pourrait d’ailleurs s’agir du premier lot de satellites nouvelle génération développés par la société. Un peu moins de neuf minutes après le décollage, le Booster 1062 s’est posé sur sa plateforme dédiée à environ 660 kilomètres au large des côtes.

Dix-neuf minutes après avoir quitté le sol, les 54 satellites Starlink ont été libérés d’un coup, s’étalant ensuite lentement dans le ciel. Au cours des prochains jours, ces satellites commenceront à grimper vers une orbite opérationnelle à environ 500 kilomètres au-dessus de la Terre.

C’est la première fois que SpaceX atteint l’un de ses objectifs annoncés publiquement, ou du moins un objectif lié à la fréquence prévue de lancements de fusées, souligne Teslarati. La société a également battu à elle seule le record de la Chine en 2021, qui avait réalisé pas moins de 55 tirs, toutes fusées confondues. Ce record sera cependant battu cette année.

Falcon 9 lanceur fusée spacex
La fusée Falcon 9 de SpaceX. Crédits : SpaceX

Sur tous les fronts

À tout point de vue, 2022 aura été une année révolutionnaire pour SpaceX. La société possède et exploite la plus grande constellation de satellites de l’histoire, tandis que Starlink comptabilise désormais plus d’un million d’abonnés moins de deux ans après son entrée en version bêta. SpaceX exploite également les seules fusées et engins spatiaux de classe orbitale réutilisables de manière routinière actuellement en service. Autre point à relever : son cheval de bataille, la Falcon 9, a été lancé plus en un an que toute autre fusée unique de l’histoire.

Pour rappel, SpaceX reste le principal partenaire de la NASA pour les vols spatiaux habités et le transport de fret vers et depuis l’ISS. SpaceX compte également de nombreux autres clients, proposant des lancements périodiques de satellites pour des entreprises ou encore pour le Pentagone. Un autre facteur expliquant cette cadence de lancements est naturellement le besoin de la société de livrer ses propres satellites en orbite.

Il ne fait aucun doute que cette cadence infernale se poursuivra en 2023. L’année prochaine marquera également les débuts du vaisseau Starship en orbite.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.