in

SpaceX enchaîne deux missions Starlink

Crédits : SpaceX

SpaceX vient de lancer une nouvelle mission Starlink ce jeudi matin. La société pilotée par Elon Musk prévoit d’enchaîner un second lancement dès dimanche, toujours dans le cadre de son projet de constellation de satellites.

SpaceX enchaîne

La société basée à Hawthorne, en Californie, vient de lancer un nouveau lot de soixante satellites Internet Starlink. Le décollage a eu lieu cette nuit (ce jeudi matin à 7h19 heure française) depuis le Pad 40 de Cap Canaveral, en Floride. Il s’agit de la quatrième mission de SpaceX pour cette année, qui en prévoit au moins quarante avant la fin décembre.

Pour ce dernier vol, SpaceX a déployé son booster B1059 pour la cinquième fois. Ce dernier avait précédemment permis d’acheminer deux missions de ravitaillement vers la Station spatiale internationale (ISS) dans le cadre des vols CRS-19 et CRS-20 de la NASA. Il avait également permis de libérer un satellite d’observation de la Terre pour l’Argentine (SAOCOM-1B en août 2020), suivi d’un satellite-espion pour le gouvernement américain dans le cadre de la mission NROL-108 en décembre.

Un peu plus de huit minutes après sont lancement, le booster est venu se poser avec succès au large de la Floride sur sa barge « Of Course I Still Love You« , marquant au passage le 74e atterrissage réussi pour un booster Falcon 9.

Notez au passage que la société a lancé cette mission Starlink quelques jours seulement après avoir effectué le vol spectaculaire de son prototype de Starship SN9, au Texas.

Pourquoi évoquer le Starship ? Parce que ce projet est intimement lié à celui de Starlink. SpaceX vise en effet la planète Mars, contribuant ainsi à faire de l’humanité une espèce multiplanétaire. Toutefois, aller sur Mars, ça coûte cher. Aussi, la société compte financer une partie de ce projet colossal avec les revenus de sa constellation Starlink qui, on le rappelle, vise à proposer un service Internet à large bande à l’ensemble de la planète.

Deux lancements en deux jours

SpaceX prévoit également d’enchaîner un second lancement Starkink dès dimanche (initialement prévu pour ce vendredi 5 février), depuis l’historique Pad 39A de la NASA. Le décollage est prévu pour 10h31 heure française.

Dans le cadre de ce lancement, SpaceX va déployer l’un de ces plus anciens boosters : le B1049. Celui-ci est devenu le premier de la flotte à voler sept fois et sera le second à tenter huit lancements et atterrissages. À ce jour, il a déjà hissé un satellite de communication Telstar en septembre 2018, suivi d’un satellite Iridium NEXT en janvier 2019, puis de quatre missions Starlink différentes.

Si tout se passe comme prévu, ce lancement marquera le 106e vol au total pour la fusée Falcon 9.