in

SpaceX lance et fait atterrir trois fusées en trois jours

Crédits : Official SpaceX Photos

SpaceX vient d’achever une vague de trois lancements réussis en un peu plus de trente-six heures. Cette cadence intervient quelques jours après la publication d’une lettre ouverte critiquant Elon Musk par des employés de l’entreprise.

Une cadence de lancements infernale

La nouvelle série de lancements a été entamée ce vendredi 17 juin avec le décollage de la Falcon 9, le cheval de bataille de SpaceX, depuis le complexe de lancement 39A du Kennedy Space Center de la NASA. L’objectif de la mission était de placer cinquante-trois satellites Starlink en orbite. Au passage, le premier étage de ce lanceur a effectué son 13e vol, clouant un nouvel atterrissage en mer sur sa plateforme dédiée. Il s’agit d’un record de réutilisation pour la société.

Le second lancement a eu lieu ce samedi 18 juin depuis le Space Launch Complex 4E de la Vandenberg Space Force Base, en Californie. L’objectif de mission était de placer en orbite le satellite d’imagerie radar SARah-1 pour le compte de l’armée allemande, en remplacement du système SAR-Lupe existant. Le lancement s’est déroulé sans accroc. Le booster, qui avait effectué deux missions pour le compte du National Reconnaissance Office (NRO) plus tôt cette année, est revenu se poser avec succès sur le site de lancement.

Enfin, le troisième et dernier lancement du week-end a eu lieu ce dimanche 19 juin depuis le complexe de lancement 40 de Cap Canaveral, en Floride. Au cours de cette mission, SpaceX était chargée de placer en orbite le satellite Globalstar FM15 pour le compte de la société Globalstar. Il s’agissait du neuvième vol pour le premier étage de la fusée.

SpaceX a véritablement accéléré son rythme de lancements. Le décollage de dimanche marquait le 26e tir de la société en 2022. Plus tôt cette année, Elon Musk prévoyait d’en lancer au moins cinquante-deux. En cas de succès, il s’agirait du plus grand nombre de lancements opérés par la société en une seule année.

spacex aria europe fusée oneweb réutilisable
Une fusée Falcon 9 décolle de Cap Canaveral (Floride) le mardi 6 octobre 2020. Crédits : SpaceX

Lettre ouverte

Ces nouveaux lancements ont eu lieu quelques jours seulement après la publication d’une lettre ouverte publiée par des employés de SpaceX critiquant certains comportements « gênants » de leur dirigeant. La lettre appelait notamment SpaceX à « condamner le comportement nocif d’Elon sur Twitter » et à « se séparer de la marque personnelle d’Elon« . Ces employés, restés anonymes, ont également exigé que la direction de l’entreprise « définisse mieux ses politiques de tolérance zéro pour les comportements inacceptables« . La lettre, rapportée pour la première fois par The Verge, ne comprenait en revanche aucun exemple spécifique de comportement d’Elon Musk.

Ni Musk ni SpaceX n’ont répondu publiquement à cette lettre ouverte. Nous savons en revanche que Gwynne Shotwell, la Présidente de la société,  a depuis licencié « un certain nombre d’employés » visiblement impliqués.