in

Record : SpaceX lance le plus grand nombre d’engin spatiaux en une seule mission

Crédits : Trevor Mahlmann

SpaceX s’est une fois de plus illustrée ce dimanche avec une ambitieuse mission de covoiturage, hissant pas moins de 143 petits satellites en orbite. Il s’agit d’un nouveau record pour une seule fusée. Le booster est ensuite revenu se poser en mer avec succès.

L’année commence fort chez SpaceX. Après avoir lancé un premier lot de satellites Starlink depuis la Floride le 21 janvier dernier, réutilisant au passage l’un de ses boosters pour la huitième fois, la société a joué les taxis ce dimanche, livrant avec succès le plus grand nombre de charges utiles jamais libéré par une seule fusée – 143 satellites – dans le cadre de sa mission de covoiturage Transporter-1.

La société avait annoncé en 2019 qu’elle proposerait des vols sur ses fusées Falcon 9 à certains intervalles tout au long de l’année pour “seulement” un million de dollars par lancement, permettant ainsi à de petites entreprises de pouvoir accéder à l’espace à moindres coûts. Ces vols peuvent être réservés via un site Web dédié créé par SpaceX.

La Falcon 9 a décollé ce dimanche matin à 17 h (heure française) depuis Cap Canaveral. Il s’agissait du cinquième vol du booster B1058. Ce dernier s’était illustré pour la première fois en mai 2020 pour propulser les deux astronautes de la NASA – Bob Behnken et Doug Hurley – dans l’espace, en direction de l’ISS.

Après un décollage réussi, le premier étage du Falcon 9 est revenu se poser en mer sur sa barge de récupération nommée Of Course I Still Love You , marquant la 73e récupération réussie d’un booster SpaceX depuis 2015.

spacex
Les 143 satellites de la mission Transporter-1 de SpaceX empilés avant leur lancement. Crédits : Planet/ SpaceX

Orbite polaire

Lancer autant de satellites à la fois ne fut pas une tâche simple pour SpaceX, dans la mesure où ils devaient se déployer dans une séquence chronométrée afin d’éviter d’éventuelles collisions. Les 48 premiers satellites, signés de la société d’observation de la Terre Planet, ont été les premiers à être libérés dans l’espace, un peu moins de 59 minutes après le décollage.

Notez que parmi les 143 satellites déployés dans l’espace figuraient dix autres satellites Starlink livrés pour la première fois sur une orbite polaire. Ce type d’orbite permet aux satellites de survoler les pôles de la planète. De cette manière, SpaceX pourra fournir une couverture internet aux clients en Alaska. Ces derniers ont été déployés 1 heure et 31 minutes après le décollage.

La prochaine mission de SpaceX est une autre mission Starlink, qui pourrait décoller dès la semaine prochaine. La société a également prévu deux autres missions-taxis pour 2021 – une dès juin et une autre prévue en décembre.