in

SpaceX : jusqu’à 100 passagers pourront monter à bord de Starship

Crédits : Capture d'écran SpaceX

Elon Musk dévoilait il y a quelques jours les derniers détails de son vaisseau Starship, qui vise la planète rouge. Jusqu’à 100 passagers pourront monter à bord du vaisseau.

En novembre dernier, nous apprenions que la fusée construite par SpaceX pour transporter des Hommes vers Mars ne s’appellerait plus Big Falcon Rocket, mais Starship. Une fois terminé, ce vaisseau – qui devrait être le plus puissant du monde – visera notre satellite, puis la planète rouge. Et pourquoi pas au-delà ? Le PDG de SpaceX dévoilait en effet ce samedi les derniers détails de sa fusée nouvelle génération qui, apprend-on, se présentera comme un «système de transport entièrement et rapidement réutilisable, conçu pour transporter équipage et fret en orbite terrestre, mais également sur la Lune, Mars et partout ailleurs dans le système solaire».

Lors de cette présentation, tenue sur la base de Boca Chica, au Texas, Elon Musk a également communiqué sur un premier calendrier. Le prototype de ce vaisseau “interplanétaire” sera en effet testé au cours de ces prochains mois en effectuant plusieurs lancements à différentes altitudes. L’objectif, à moyen terme, sera de placer la navette en orbite dans six mois environ.

Une fusée puissante et compétitive

Starship sera ensuite en mesure de livrer des satellites en orbite à des coûts très compétitifs. Il sera également possible d’envoyer jusqu’à 150 tonnes de charge utile en orbite terrestre basse. En supposant que le vaisseau puisse être ravitaillé en méthane et en oxygène liquide directement en orbite, il pourra également transporter autant de matériel vers la Lune, ou vers Mars. La fusée, réutilisable, permettra également d’effectuer de nombreux vols, assez rapidement. «Avec des vaisseaux consomptibles [dont on ne peut se servir sans le détruire], vous devez en construire 10 pour effectuer 10 vols, a-t-il expliqué. De notre côté, nous pourrons à terme effectuer 10 vols avec un seul vaisseau».

Jusqu’à 100 personnes à bord

Côté équipage, on apprend que 100 personnes au maximum pourront grimper à bord de Starship. Les premiers vols habités en orbite terrestre devraient d’ailleurs avoir lieu très prochainement. «Je pense que nous pourrions potentiellement voir des gens voler dès l’année prochaine», a déclaré Musk. La présentation de samedi portait en revanche essentiellement sur les systèmes de propulsion et la conception structurelle du vaisseau. Nous n’avons pas appris grand-chose sur les technologies nécessaires pour soutenir ces futurs équipages visant la Lune ou Mars.

Elon Musk a néanmoins souligné que les travaux sur les systèmes de support de vie viendraient un peu plus tard, rappelant que les premiers vols du vaisseau, dans le cadre des missions lointaines, ne seront pas habités.

Articles liés :

Elon Musk veut faire “transpirer” son vaisseau Starship

SpaceX : un prototype du Starship dévoilé

Elon Musk estime le prix du billet pour Mars à moins de 500 000 dollars