Pendant ce temps, SpaceX fait atterrir sa 300e fusée

falcon 9 spacex
Crédits : Official SpaceX Photos

SpaceX a une fois de plus marqué l’histoire de l’aérospatiale en réalisant le 300e atterrissage réussi du premier étage de la fusée Falcon 9. Ce jalon a été atteint lors du lancement de 22 satellites Starlink le 7 juin dernier. Cet accomplissement témoigne des avantages considérables de la réutilisation des fusées et des progrès significatifs réalisés par SpaceX dans ce domaine au cours des dernières années.

Les avantages de la réutilisation des fusées

La réutilisation des boosters de fusée présente de nombreux avantages. Traditionnellement, les lanceurs spatiaux étaient conçus pour être utilisés une seule fois, ce qui signifiait que chaque lancement nécessitait la construction d’une nouvelle fusée, entraînant des coûts extrêmement élevés. La réutilisation permet ainsi de réduire ces coûts de manière drastique.

La réutilisation des fusées permet également d’accélérer le rythme des lancements. Les boosters réutilisables peuvent en effet être préparés pour de nouveaux vols beaucoup plus rapidement que dans le cadre de la construction d’une nouvelle fusée, ce qui permet à SpaceX de maintenir un calendrier de lancement plus serré et plus régulier.

Enfin, en réutilisant les mêmes composants, la quantité de déchets générés par chaque lancement est considérablement réduite. Cette approche contribue donc à une réduction des débris spatiaux et minimise l’empreinte écologique de l’exploration spatiale.

Les progrès de SpaceX dans la réutilisation des fusées

Depuis ses débuts, SpaceX a mis l’accent sur l’innovation et la réutilisation pour transformer l’industrie spatiale. La société a réussi pour la première fois à faire atterrir le premier étage de la Falcon 9 sur une plateforme terrestre en décembre 2015. En avril 2016, SpaceX a ensuite réussi à faire atterrir un booster sur une barge autonome en mer pour la première fois, élargissant ainsi les capacités de récupération des boosters, en particulier pour les missions où un retour à la terre ferme n’était pas possible.

En mars 2017, SpaceX a réutilisé un booster pour la première fois, démontrant que les composants des fusées pouvaient être remis en état pour des vols multiples, validant ainsi le concept de réutilisation. Puis, au fil des ans, SpaceX a progressivement augmenté le nombre de réutilisations de ses boosters. Certains d’entre eux ont même volé jusqu’à 20 fois, prouvant leur robustesse et leur fiabilité.

spacex falcon 9
Crédits : SpaceX

Le 300e atterrissage : nouveau record

Le 7 juin 2024, SpaceX a atteint un jalon historique avec le 300e atterrissage réussi du premier étage de la Falcon 9. Le décollage a eu lieu depuis la station spatiale de Cap Canaveral en Floride, transportant 22 satellites Starlink. Environ 8,5 minutes plus tard, le booster est revenu sur Terre en atterrissant avec précision sur une barge stationnée dans l’océan Atlantique.

Ce lancement marquait le seizième vol de ce booster particulier, dont douze missions Starlink dédiées. Il s’agissait également du 59e lancement de l’année pour SpaceX, dont 42 missions consacrées à l’expansion de sa mégaconstellation qui compte actuellement plus de 6 000 satellites opérationnels en orbite. Notez toutefois que ces chiffres ne tiennent même pas compte des lancements de la mégafusée Starship.