SpaceX : fabriquer un Starship par jour, une mauvaise idée ?

Starship SpaceX
Crédits : Patrick T. Fallon

Quelques heures après le quatrième vol d’essai du vaisseau Starship de SpaceX, Elon Musk a déclaré vouloir à terme fabriquer un engin par jour. Il a même évoqué la Starfactory, une usine à la hauteur de ses ambitions. Mais s’agit-il d’une bonne ou d’une mauvaise idée ?

Un Starship par jour

Le 6 juin 2024, SpaceX réussissait avec brio le quatrième vol d’essai de sa fusée Starship. Les deux principaux objectifs de cette mission ont été atteints, à savoir réussir l’amerrissage du propulseur du premier étage, le Super Heavy, dans le golfe du Mexique et réaliser une rentrée contrôlée du deuxième étage, le Starship, dans l’océan indien.

Comme l’expliquait un article publié par Space.com le 8 juin, Elon Musk s’est quelque peu emballé à la suite de l’essai. Il a en effet évoqué la future production en masse de sa fusée à une cadence d’une par jour. Elon Musk a également mentionné la Starfactory, une usine en construction pour répondre à cette production massive.

Rappelons tout de même que le Starship a été pensé pour être réutilisé plus d’une dizaine de fois avec un entretien minimal. Ainsi, l’idée d’une production d’un engin par jour peut logiquement faire tourner la tête.

starship
Crédits : SpaceX

Une aberration écologique et éthique

Néanmoins, il existe un monde entre les promesses d’Elon Musk et la situation actuelle de SpaceX. Il est effectivement question de franchir un bond technologique qui relève de l’extraordinaire. Rappelons tout de même qu’actuellement, SpaceX a besoin de seulement une semaine pour fabriquer le deuxième étage de sa fusée Falcon 9, ce qui représente déjà une performance plus qu’exceptionnelle. En revanche, cela s’avère bien insuffisant en ce qui concerne le Starship. Il faut dire que le deuxième étage de cet engin pèse 1 325 tonnes au décollage pour six moteurs Raptor, alors que le deuxième étage du Falcon 9 pèse seulement quatre tonnes pour un seul moteur.

Pour SpaceX, la volonté de produire toujours plus est motivée par celle d’atteindre une certaine rentabilité. Elon Musk estime que plus le Starship volera, plus il sera produit et donc rentable. Surtout, la société multiplie les déclarations et reste très présente dans l’actualité, ce qui a pour effet de reléguer au second plan les autres acteurs du secteur spatial.

Néanmoins, de nombreux observateurs s’accordent pour dire que les ambitions d’Elon Musk sont une erreur. Une telle industrialisation du Starship serait une aberration écologique, mais aussi éthique, en raison des conditions de travail chez SpaceX qui ont la réputation d’être désastreuses.