in

SpaceX enverra deux astronautes saoudiens vers l’ISS

spacex
Crédits : Spacex

Le deuxième équipage entièrement privé à s’envoler pour la Station spatiale internationale (ISS) est désormais complet. La NASA et Axiom Space ont effet annoncé l’intégration de deux astronautes saoudiens pour ce vol – dont une femme. Le décollage est prévu au printemps. C’est la première fois que cette nationalité sera représentée à bord du complexe orbital.

Deux saoudiens à bord de l’ISS

En avril dernier, la première équipe d’astronautes entièrement privée se lançait dans l’espace, direction la Station Spatiale internationale. Pendant deux semaines, les quatre membres d’équipage de la mission Ax-1 d’Axiom Space ont été occupés à mener des recherches sur la santé cardiaque, les neurosciences et l’holoportation, sous-estimant au passage leur charge de travail à bord de la station.

Désormais, la NASA et la société Axiom Space, basée à Houston, préparent une seconde mission privée (Ax-2), prévue au printemps 2023.

Nous connaissons déjà les deux premiers membres d’équipage à bord. Il s’agit de l’astronaute américaine Peggy Whitson, désormais à la retraite, et de John Shoffner, pilote de voiture de course et de spectacle aérien. Les deux autres membres d’équipage, dont les noms sont encore inconnus du public, seront saoudiens, rapporte Spacenews.

Il y a quelques semaines, l’Arabie saoudite avait annoncé son intention de lancer un programme d’astronautes. Nous savions également que le pays prévoyait d’envoyer deux personnes dans l’espace, dont au moins une femme, d’ici peu. Il semblerait ainsi que le projet se concrétise. Cette nouvelle mission privée d’Axiom Space, en collaboration avec SpaceX (qui fournit le vaisseau), ouvrira donc le rideau sur ce programme naissant.

Notez que ce ne seront pas les premiers citoyens saoudiens dans l’espace. En 1985, le prince Sultan bin Salman Al Saud avait en effet participé à la mission STS-51-G, la 5e de la navette spatiale Discovery. Le pilote français Patrick Baudry était également de la partie.

La présence d’une femme dans l’équipage d’Ax-2 est également remarquable, compte tenu du fait qu’il était encore interdit aux femmes saoudiennes de conduire des voitures jusqu’en 2018.

spacex axiom nasa iss saoudiens
Les quatre membres de l’équipage privé Axiom-1 (Ax-1) se joignent aux sept membres de l’équipage Expedition 67 le 9 avril 2022. Crédit : NASA

Ne pas répéter les mêmes erreurs

Concernant la mission en elle-même, le lancement d’Ax-2 se fera à bord d’une fusée SpaceX Falcon 9. Suite à certains problèmes de planification du côté d’Axiom obligeant la NASA à réquisitionner un astronaute de la station pour terminer les travaux d’Ax-1, l’agence a depuis introduit des exigences pour que toutes les missions Axiom soient dirigées par un ancien astronaute de l’agence. C’est pourquoi Peggy Whitson dirigera Ax-2.

Par ailleurs, la NASA approuvera également toutes les expériences scientifiques susceptibles d’être menées durant la phase de planification de la mission.

Rappelons enfin que l’Arabie saoudite est signataire des accords Artemis, qui visent à créer un nouveau cadre légal pour les futurs travaux d’exploration lunaire. De son côté, Axiom Space a également été choisie par la NASA pour développer les prochaines combinaisons spatiales permettant aux astronautes de marcher sur la Lune dans le cadre de la mission Artemis 3.