in

Pour la première fois, deux vaisseaux SpaceX sont arrimés à l’ISS

Crédits : Wikimedia Commons

Ce samedi, SpaceX a lancé avec succès une nouvelle mission cargo en direction de la Station spatiale internationale. Pour l’occasion, la société a déployé une nouvelle version de sa capsule Crew Dragon. C’est également la première fois que deux de ces vaisseaux sont arrimés à l’ISS.

Une fusée Falcon 9 de SpaceX a décollé ce samedi du Kennedy Space Center de la NASA à 17 h 17 (heure française), marquant la 21e mission cargo de la société pour le compte de l’agence américaine et son 24e lancement de l’année.

Environ neuf minutes plus tard, le premier étage de la Falcon est revenu sur Terre avec succès, atterrissant sur l’un des navires de la société déployé au large de l’Atlantique. Ce booster, nommé B1058, avait déjà volé trois fois avant cette mission. C’est également la première fois que la NASA s’appuie sur un booster ayant plus d’un vol à son actif. La preuve, une fois de plus, que l’agence américaine est de plus en plus à l’aise avec la réutilisation des composants SpaceX.

Une nouvelle capsule améliorée

Ceci dit, cette nouvelle mission « CRS-21 » a aussi et surtout été marquée par le premier vol de la nouvelle capsule cargo « améliorée » de SpaceX : la « Cargo Dragon 2 ». Celle-ci, comme la précédente, vise à transporter de la nourriture, de l’eau, des expériences scientifiques et d’autres matériaux vers le laboratoire en orbite.

Dans le cadre de cette mission, la charge utile de plus de 2,9 tonnes comprenait notamment des échantillons d’astéroïdes écrasés pour une étude de biomining, et un nouveau dispositif médical pour fournir des résultats de tests sanguins rapides pour les astronautes dans l’espace. Une quarantaine de souris ont également été livrées pour étudier les effets de la microgravité sur la densité osseuse et la dégradation oculaire, deux points faibles des astronautes lors de longs séjours spatiaux.

Le vaisseau est une version modifiée de celui déployé pour transporter des humains vers la station spatiale. Ici les sièges, les commandes du cockpit, le système de survie et les propulseurs Super Draco utilisés comme système d’évacuation d’urgence en cas de problème lors du lancement ont été supprimés. En lieu et place, vous retrouverez une douzaine de casiers motorisés contenant tout le matériel à livrer. C’est deux fois plus que précédemment.

Ce nouveau vaisseau est également conçu pour être récupéré et préparé pour des vols répétés plus rapidement que son prédécesseur. Il est également capable de se connecter de manière autonome à la station, plutôt que de devoir être saisi par un bras robotique et rattaché à un port comme c’était le cas précédemment.

spacex
La fusée Falcon 9 décolle de Cap Canaveral, en Floride, le dimanche 6 décembre 2020. Crédits : John Raoux

Deux Crew Dragon en orbite

Ce vaisseau étant depuis arrimé à l’ISS, il y a désormais deux capsules SpaceX rattachées au laboratoire en orbite. Cette nouvelle capsule cargo donc, et la Crew Dragon « Resilience » lancée le 15 novembre dernier avec quatre astronautes à son bord.

Cette nouvelle capsule cargo quittera la station dans un mois environ, ramenant sur Terre tout le matériel dont les astronautes n’ont plus besoin. Elle viendra ensuite amerrir en plein Atlantique. Là encore, c’est un autre changement. Jusqu’à présent, les vaisseaux cargos de SpaceX amerrissaient en effet dans le Pacifique. Amerrir plus près de Cap Canaveral permettra ainsi de gagner du temps.

La seconde capsule, de son côté, restera arrimée encore cinq mois environ, avant de ramener sur Terre quatre astronautes.