in

SpaceX : Bientôt Internet pour tout le monde depuis l’espace ?

Crédits : iStock

SpaceX vient d’obtenir l’autorisation d’étendre son projet de constellation de satellites censée fournir un accès à Internet rapide et bon marché à l’ensemble de la planète depuis l’espace. Bientôt Internet pour tout le monde ?

La FCC – la Federal Communications Commission qui gère le secteur des télécommunications aux États-Unis – vient d’autoriser SpaceX à placer plus de 7000 nouveaux satellites interconnectés dans le cadre de son projet « Starlink » (4425 ont déjà été validés). Ce dernier vise à fournir au monde entier un accès internet à large bande bon marché. Le lancement des premiers satellites est prévu pour juin 2019.

Un espace déjà encombré

Au total, ce seront donc plus de 12 000 satellites qui devraient être placés en orbite terrestre basse, dans le but de connecter la planète en haut débit. Les 1 600 premiers satellites seraient placés à une altitude de 550 km. Les suivants seront à 1100 et 1300 km au-dessus de nos têtes, dans le but de ne pas encombrer l’espace proche déjà bien fréquenté. « Je suis impatient de voir ce que ces services pourraient promettre et ce que ces constellations proposées pourraient avoir à offrir », a déclaré Ajit Pai, président de la FCC.

internet
Crédits : HypnoArt/Pixabay

Techniquement, c’est possible

Mark Handley, expert en systèmes en réseau au département des sciences informatiques de l’University College of London (Royaume-Uni), s’est récemment penché sur la faisabilité d’un tel projet. L’idée n’est en effet pas simple : connecter des milliers de satellites en orbite basse dans une configuration permettant au trafic internet de suivre les chemins les plus directs, tout en faisant en sorte de minimiser les risques de collision. Si le projet paraît effectivement ardu, il reste néanmoins faisable, explique le chercheur :

« Oui, je pense que le concept est globalement réalisable. Mais c’est difficile, et SpaceX repousse simultanément les limites de la technologie dans plusieurs domaines. Leur utilisation de liaisons sans fil multi-éléments pour diriger des faisceaux étroits en provenance et à destination des satellites repoussera les limites de ce qui a été fait, explique-t-il. (..) L’utilisation de liaisons laser en espace libre entre satellites est une technologie relativement inconnue. [L’Agence spatiale européenne] avait déjà démontré que c’était possible, mais SpaceX devra suivre plus de cibles simultanément et atteindre des débits de données plus élevés, poursuit-il. Je suis confiant dans le fait que cela peut être fait, mais cela peut prendre un certain temps pour vraiment réussir ».

Elon Musk Internet Starlink
Elon Musk vise à connecter le monde entier. Crédits : Flickr/Heisenberg Media

Une source de revenus non négligeable

La première intention annoncée d’Elon Musk reste de pouvoir fournir un accès internet bon marché dans les régions les plus reculées du monde, dans le but que chacun puisse avoir accès à l’information (et donc à la connaissance). Notons tout de même que les dizaines de millions d’abonnés au réseau Starlink permettraient à SpaceX d’empocher plus de 30 milliards de dollars par an. Une source de revenus non négligeable qui pourrait, par exemple, permettre de financer un voyage sur Mars ?

Source

Articles liés : 

SpaceX autorisé à lancer une flotte géante de satellites pour connecter le monde

La « guerre d’Internet » dans l’espace est déclarée

Elon Musk s’apprête à connecter la planète entière à Internet