in

Space X réussit son premier lancement d’un cargo avec une fusée recyclée !

Capture vidéo

La société SpaceX envoyait ce samedi un vaisseau-cargo vers la Station Spatiale Internationale (ISS) à l’aide d’une fusée déjà utilisée. C’est une première qui rendra les vols spatiaux moins dispendieux à terme.

Au-dessus de nos têtes, le chassé-croisé continue. Quelques heures seulement après le retour sur Terre grâce à Soyouz de Thomas Pesquet et Oleg Novitski depuis l’ISS, la capsule non habitée Dragon a été propulsée avec succès ce samedi depuis Cape Canaveral, en Floride, à bord d’une Falcon 9 pour une onzième mission de livraison à l’ISS de biens alimentaires et de matériels destinés à réaliser des expériences scientifiques. Un orage à proximité du Centre spatial Kennedy avait forcé la société américaine SpaceX à reporter de 48 heures son lancement du jeudi. La cargaison de 2 700 kg comprend notamment des souris vivantes pour étudier les effets de l’ostéoporose et des mouches drosophiles pour des recherches sur l’impact de la microgravité sur le cœur. L’engin spatial était également chargé de panneaux solaires et d’équipements pour étudier les étoiles à neutrons depuis la station.

La fusée Falcon 9 avait donc déjà volé en 2014. Mais ce n’est pas tout puisque SpaceX a réussi à faire revenir le premier étage de cette fusée encore une fois avec un atterrissage contrôlé à Cape Canaveral sur la Landing Zone One, non loin du site de lancement. « Le premier étage est de retour », déclarait alors en direct Mike Curie, le porte-parole de la NASA. C’est le cinquième atterrissage réussi sur la terre ferme pour SpaceX, plusieurs de ses Falcon 9 étant déjà revenues sur des plateformes en mer.

Notons que depuis le début de l’ère spatiale les fusées mises en œuvre pour placer en orbite des engins étaient perdues en mer après leur lancement. SpaceX cherche ici à rendre les vols spatiaux moins dispendieux en réutilisant ses fusées et autres composants après chaque tir plutôt que de les faire plonger dans l’océan.

Source