in

Solstice d’hiver : Que faut-il savoir sur le jour le plus court de 2016 ?

Crédits : Pixabay

Le coup d’envoi de la saison d’hiver est officiellement donné en ce 21 décembre 2016 qui marque le solstice d’hiver, soit le jour de l’année avec le plus faible nombre d’heures de soleil. Qu’est-ce qu’un solstice d’hiver exactement ? Explications.

D’abord, bien que l’on attribue toute une journée au solstice, il ne s’agit en réalité que d’un moment bien précis, à 5 h 44 CST, soit 11 h 44 heure française. Il s’agit du moment où le Pôle Nord est à son inclinaison la plus lointaine du Soleil, soit 23,5°. Selon Earthsky, cette position laisse d’ailleurs le Pôle Nord en dehors de la couverture solaire et le plonge dans l’obscurité totale.

À ce moment, le Soleil brillera à exactement 23,5° au sud de l’équateur, le long de la ligne de latitude imaginaire du Tropique du Capricorne, une ligne qui traverse l’Australie, le Chili, le sud du Brésil et le nord de l’Afrique du Sud. Dans l’hémisphère sud, il s’agit là du jour le plus long de l’année alors que dans l’hémisphère nord, c’est le jour le plus court (le solstice d’hiver).

À 5 h 44 CST, le Soleil atteindra également son point le plus méridional de l’hémisphère nord. C’est là que le Soleil cesse de « se déplacer » vers le sud et entame de nouveau sa course vers le nord, d’où le nom « solstice » du latin solstitium qui signifie « soleil qui s’arrête » d’après la NASA.

En conséquence, une fois ce moment passé, les jours vont à nouveau commencer à s’allonger dans l’hémisphère nord, mais cela ne signifie pas que les températures vont augmenter immédiatement. Au contraire, les latitudes moyennes du nord connaîtront le froid de l’hiver, notamment parce que l’on aura seulement environ neuf heures de lumière par jour dans les semaines qui suivent le solstice contre environ 15 heures de soleil par jour autour du solstice d’été. De plus, même si les jours rallongent, les océans, qui régulent les températures sur les terres, ont besoin d’une grande quantité d’énergie du Soleil pour se réchauffer.

De nombreuses cultures à travers l’Histoire ont reconnu le solstice d’hiver. Le lien le plus célèbre est celui du site de Stonehenge, au Royaume-Uni. Le jour du solstice d’hiver, quand le Soleil se couche, celui-ci apparaît alors entre les deux pierres du grand trilithon, l’élément le plus impressionnant du site.