in

SolarWindow : un revêtement organique qui transforme n’importe quelle vitre en panneau solaire

Une start-up américaine a récemment conçu une technologie surprenante. Il s’agit d’un revêtement destiné à recouvrir la surface vitrée des bâtiments dans le but de créer de l’énergie photovoltaïque.

La technologie élaborée par SolarWindow Technology consiste à recouvrir les vitres des buildings et autres bâtiments à l’aide d’un revêtement liquide obtenu par le biais de polymères organiques, de carbone et d’hydrogène. Ainsi, une couche ultrafine permet de connecter, ce qui devient une fenêtre solaire, au réseau électrique de l’immeuble. En effet, le revêtement fait office de capteur et de connecteur, en lien avec une interface accessible aux électriciens.

Il s’agit là d’un dispositif ingénieux qui permet de transformer la lumière naturelle en électricité, mais également la lumière artificielle et ombragée, chose impossible pour les panneaux photovoltaïques classiques. De plus, le revêtement en question s’installe du côté intérieur des vitres et se retrouve donc protégé des intempéries.

Un revêtement SolarWindow installé sur les quatre façades d’un building de 50 étages peut créer 50 fois plus d’énergie qu’une installation photovoltaïque de base placée sur un toit, comme c’est le cas la plupart du temps. Par exemple, un dispositif classique installé sur un building à New York peut générer environ 24.000 kWh par an, contre 1,1 GWh pour ce nouveau procédé.

La start-up assure par le biais d’un communiqué de presse publié le 19 mai 2015, qu’une telle installation peut être rentabilisée en une année seulement. Il s’avère que ce modèle a été validé par les ingénieurs de l’Energy Production & Infrastructure Center de l’université de Caroline du Nord dans le cadre d’une étude publiée en avril 2015. Cependant, le site Engineering.com émet des réserves sur cette initiative en expliquant que les modules photovoltaïques en silicium ont une durée de vie de 20 ans minimum, tandis que les procédés organiques tels que SolarWindow ne tiendraient pas aussi longtemps.

Un pari osé pour la start-up américaine SolarWindow Technology basée dans le Maryland, qui mène actuellement une levée de fonds afin de lancer la commercialisation ses fenêtres solaires dans les 28 mois à venir.

Sources : Industrie & Technologies – Piwee