in

Ce soir, ne ratez pas le spectacle céleste de la Snow Moon et du passage d’une comète !

Crédits : Pixabay / cgcowboy

Passionnés et curieux d’astronomie, ce soir est un grand soir : une éclipse lunaire et une comète apparaîtront dans le ciel nocturne. N’oubliez pas de lever les yeux au ciel !

Pour être plus précis, ce soir vous avez rendez-vous avec trois phénomènes astronomiques : la « Snow Moon », une éclipse lunaire et le passage d’une comète. C’est un spectacle rare à ne manquer sous aucun prétexte. La « Snow Moon » comme on l’appelle est la pleine Lune du mois de février. Vous pourrez l’observer à partir de ce jour aux environs de 17 h 45 jusqu’à demain aux alentours de 8 h 30. La « Snow Moon » est une pleine Lune classique, mais le spectacle est toujours agréable, surtout couplé à celui de Vénus qui brille de mille feux en ce moment comme vous l’avez peut-être remarqué.

Le second événement est une éclipse lunaire un peu particulière. En effet, si la Lune est pleine ce soir, elle perdra peu à peu de son brillant à partir de 23 h 35. On appelle cela une éclipse pénombrale et cela se produit lorsque la Lune traverse la pénombre de la Terre, autrement dit la zone d’ombre claire où les rayons solaires ne sont que partiellement bloqués par notre planète. Par temps clair, il vous sera possible d’observer un léger assombrissement d’une partie de la Lune. Le pic d’ombre est attendu à 1 h 44. Près de 98 % de sa surface seront alors voilés et en deux heures, les plus observateurs auront l’occasion de voir le satellite de la Terre s’assombrir progressivement.

Le dernier événement (et non des moindres) est le passage de la comète « 45P » considérée comme le « huitième passage le plus proche de notre planète d’un noyau cométaire dans l’histoire moderne » d’après le magazine Sciences. Ce soir marquera le passage le plus proche de la comète, déjà là depuis deux mois. Elle ne sera sans doute pas assez près toutefois pour la voir à l’œil nu, mais une bonne paire de jumelles suffiront pour l’observer. Vous la retrouverez dans la Constellation d’Hercule. Profitez alors du faible éclat de la lune pendant l’apogée de l’éclipse pour repérer cette petite tâche verdoyante. Voyez, les astres se mettent quatre pour vous ce soir.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.