in ,

Smarttress, voici le premier matelas conçu pour déceler l’infidélité !

Crédits : AnnettVauteck / iStock_

Ce matelas a été équipé de multiples capteurs ayant la capacité de détecter tout mouvement suspect. Mieux encore, ce dernier serait même en capacité d’alerter le conjoint en cas d’adultère. Cafteur !

Le matelas en question a été mis au point puis commercialisé par la société espagnole Durmet. Baptisé Smarttress, il serait alors le premier matelas intelligent et connecté. La marque distributrice dispose d’un argument de poids censé faire décoller les ventes : combattre l’infidélité en démasquant les coupables. En effet, l’idée pourrait séduire, puisque de nombreuses personnes craignent d’être trompées et n’ont confiance que partiellement en leur partenaire ou conjoint, au point d’engager parfois un détective privé.

Smarttress est équipé d’un système de détection nommé Love Detection System, qui se met en marche en cas d’activité suspecte au sein du lit conjugal. Le matelas est doté de nombreux capteurs de vibrations et d’ultrasons, prenant en compte la fréquence et l’intensité des mouvements effectués ainsi que le nombre de personnes présentes.

Lorsque Smarttress le juge opportun, ce dernier se connecte en ligne et envoie des alertes sur le smartphone de son propriétaire, le mettant en garde et l’informant que quelque chose d’anormal se passe dans sa chambre à coucher. D’ailleurs, sur le smartphone du propriétaire, apparaitront avec l’alerte des statistiques détaillées. En effet, le matelas communique par exemple à propos du temps de l’activité ou encore du nombre d’ « impacts par minutes », ce qui devrait évidemment « détendre » le/la propriétaire qui aurait pris sa voiture en furie pour surprendre son/sa partenaire sur le fait.

Blague à part, la société espagnole indique le plus sérieusement du monde avoir eu l’idée d’un tel concept en ayant pris connaissance d’un classement statistique concernant le taux d’adultères en Europe, dans lequel l’Espagne figurait en tête.

Voici la vidéo officielle de présentation du matelas de Durmet :

Sources : Le Soir20 MinutesSputnik