in

Smart fashion, ou comment la technologie se fait une place dans le monde de la mode

Crédits : MaxPixel

Du frigo connecté à l’avènement du bitcoin, en passant par l’impression en 3D, le high-tech gouverne bel et bien le quotidien de l’être humain moderne. Rien de surprenant, donc, à ce que l’on découvre de plus en plus de smart technologie et d’appareils connectés dans le monde de la mode. Si tout a commencé par des gadgets, comme ces T-shirts dont on pouvait changer la couleur du motif via des paillettes LED connectées à un smartphone, le secteur est désormais passé à un niveau supérieur avec des inventions d’une technicité certaine. Découvrez les vêtements intelligents qui feront bientôt la une de la mode.

Les composants électroniques intégrés au tissu

  • Le tissu connecté

Imaginez une veste en jean capable d’agir sur certaines applis de votre smartphone si on la tapotait au bon endroit. Aujourd’hui, c’est possible : avec son projet Jacquard lancé en partenariat avec Google, Levi’s a lancé le pari des habits connectés, dont les résultats seront bientôt visibles en magasins. Une zone tactile composée de fils conducteurs capables de détecter les gestes et intégrée à la manche gauche de la veste envoie un signal Bluetooth a votre smartphone, transmettant ainsi vos instructions à l’appareil. Vous pourriez ainsi contrôler les appels, demander une lecture vocale de vos SMS, ou écouter de la musique.  

  • Le vêtement solaire pour recharger ses appareils

Grâce à un tissu intégrant à la fois une fibre solaire et une capacité condensatrice, la “fibre super condensateur” est capable de recharger les appareils. Une équipe de chercheurs asiatiques prétend révolutionner la mode en permettant aux maisons de couture de produire des vêtements-chargeurs. Si le projet n’a pas entièrement abouti, celui-ci pourrait bouleverser la mode, ainsi que notre quotidien.

L’impression en 3D

  • Les créations maison

On imprime aujourd’hui pièces détachées et prototypes à tour de bras, et même des organes et tissus humains. Alors, à quand l’imprimante permettant d’imprimer ses propres créations ? Ce n’est pas si loin. On a déjà vu une collection entière imprimée dans le cadre d’un projet d’étude en stylisme faire la une des salons de mode et assurer le succès de son instigatrice, Danit Peleg. Encouragée par les réactions à sa première collection, et convaincue que l’imprimante à vêtements n’a rien d’utopique, la jeune styliste a lancé une ligne de maillots de bain, puis toute une collection de vêtements personnalisables chez soi. On commande le tissu flexible qui sert de base, et l’imprimante imprime l’extérieur, permettant ainsi de changer et transformer ad vitam æternam l’aspect du vêtement. La marque propose aussi de préparer puis commander en ligne ses vêtements imprimés.

  • Les chaussures ergonomiques personnalisées

Quitte à tirer parti de la technologie d’impression 3D pour faire évoluer la mode, autant que votre santé en bénéficie. La marque Gensole offrait en 2016 un système d’impression de semelles internes complètement personnalisées aux pieds et aux problèmes ergonomiques de ses clients. Le système définissait le profil et la forme du pied, générait les zones de densité requises, puis créait un fichier 3D qui permettait à l’usager d’imprimer sa semelle personnalisée sur n’importe quelle imprimante FDM 3 D.Plus récemment, ScientiFeet prétendait améliorer l’idée de la start-up montpelliéraine en proposant un service professionnel de prise d’empreintes avant de modéliser puis d’imprimer les semelles. Ainsi, à l’aide de la technologie d’impression 3D, on espère solutionner les problèmes de pieds plats, de voûtes plantaires affaiblies ou encore d’inégalité de longueurs des membres inférieures.

chaussures jambes
Crédits : Pixnio

La technologie au service de la mode

  • Le défilé de haute couture se fait technique

Lors de la semaine de la mode de Milan en février dernier, Dolce & Gabbana surprenait son public en remplaçant ses mannequins par un défilé de drones portant ses derniers sacs à main. Nous voilà bien loin de la peau de fourrure qu’on portait pour se protéger du froid, et ce n’est qu’un début…

  • La réalité ? Oui, mais augmentée !

La réalité augmentée s’invite également dans le monde de la mode. Entre les essayages virtuels de Converse à travers nos smartphones, les lunettes de réalité augmentée que TopShop a utilisées pour présenter sa nouvelle collection, ou l’utilisation “d’humain-mannequins” par Lyst, qu’on peut habiller selon notre bon-vouloir grâce à nos tablettes et smartphones, la RA a définitivement sa place dans les magasins.

Cependant, la smart-fashion doit encore surmonter de nombreuses difficultés. Il reste par exemple à trouver un moyen de contrôler la taille des vêtements pour qu’ils soient bien coupés, ou encore de réunir les différents matériaux en un seul habit. Le lavage est aussi une considération. Mais une chose est sûre, la révolution des vêtements est bel et bien lancée !

Articles liés :

Cette machine est capable de plier vos vêtements en quelques minutes !

Pourquoi il ne faut jamais porter de vêtements neufs avant de les avoir lavés

Un artiste invente un motif anti-reconnaissance faciale pour les vêtements