in

SkreemR, l’avion qui voulait rallier New York à Londres en 30 minutes

Crédits : Pixabay

Les avions supersoniques ont toujours fasciné et inspiré, et depuis la retraite du Concorde, nombreux sont ceux qui ont tenté de donner vie à un avion supersonique commercial. C’est le cas pour cet ingénieur canadien qui a imaginé le SkreemR, capable d’atteindre 10 fois la vitesse du son.

Un vol commercial Londres — New York en une demi-heure seulement. C’est le projet fou qu’a imaginé Charles Bombardier, un ingénieur canadien, accessoirement actionnaire majoritaire de l’entreprise aéronautique éponyme. Avec le designer Ray Mattison, ils ont dessiné le SkreemR avec l’ambition de le rendre cinq fois plus rapide que le Concorde.

Cet appareil serait donc en mesure de voler à Mach 10 (12 000 km/h), soit 10 fois la vitesse du son. Le SkreemR, dont le fuselage ressemble plus à un engin spatial qu’à un avion de ligne, décollerait d’une piste à champ magnétique. Grâce à des propulseurs, alimentés par un mélange de kérosène et d’oxygène liquide, il pourra atteindre une vitesse de Mach 4, puis un statoréacteur à combustion supersonique prendra le relais pour l’amener à des vitesses folles.

Toutefois, il faudra attendre encore plusieurs années avant de monter à bord de cet engin et d’avoir le monde à nos portes. Pour information, le statoréacteur à combustion supersonique est actuellement testé par les armées américaines et chinoises.

image-2
Crédits : SKREEMR / Charles Bombardier
image
Crédits : SKREEMR / Charles Bombardier
image-3
Crédits : SKREEMR / Charles Bombardier

Sources : theglobeandmail, gentside