in

Six objets étranges ont été repérés au centre de la galaxie

Crédits : Jack Ciurlo / UCLA

Une équipe de chercheurs annonce avoir identifié six objets inconnus aux comportements étranges autour du trou noir supermassif de notre galaxie.

Notre Système solaire évolue dans une banlieue très tranquille de la Voie lactée. Dans le “centre-ville”, l’environnement n’est en revanche pas du tout le même. La densité d’étoiles est un milliard de fois plus élevée, ce qui veut dire que les champs gravitationnels et magnétiques sont beaucoup plus forts. Cette physique extrême fascine les astronomes. Forcément, on ne s’attend pas à tout comprendre du premier coup.

Six objets aux comportements étranges

Anna Ciurlo, de l’UCLA, étudie le centre galactique depuis vingt ans. Elle et son équipe s’intéressent de près à l’influence du trou noir supermassif contenu à l’intérieur sur le milieu interstellaire environnant.

En 2005, ils ont découvert un objet étrange baptisé G1. C’est une sorte de nuage de gaz et de poussière s’étendant sur environ 100 fois la distance Terre – Soleil. Cependant, étonnement, cet objet ne se comportait pas comme un nuage, mais comme une étoile. Les chercheurs, perplexes, ont découvert ensuite un deuxième objet du même genre en 2012 baptisé G2. Récemment, ils en ont isolé quatre autres (G3, G4, G5 et G6).

Nous connaissions G1 et G2, mais nous ne nous attendions pas à ce qu’il y ait une population de tels objets“, poursuit la chercheuse. “Puisqu’il y en a beaucoup, cela signifie que ce n’est pas seulement un événement fortuit. Il doit y avoir un mécanisme pour les former“.

galaxie
Les orbites suivies par les six objets. Crédits : Anna Ciurlo / Tuan Do / UCLA Galactic Center Group

Des restes d’étoiles cachés à l’intérieur ?

En 2014, les chercheurs ont eu l’occasion d’analyser le comportement de G2 alors qu’il se rapprochait du trou noir. Néanmoins, alors qu’ils s’attendaient à ce que l’objet soit avalé, il est au contraire ressorti indemne de cette rencontre. Il s’est étendu, certes, mais il a survécu pour finalement reprendre sa forme d’origine.

On ne sait toujours pas de quoi il s’agit, mais la découverte de quatre autres de ces objets pourrait aider à résoudre ce mystère. Les chercheurs ont néanmoins une piste. Si G2 avait été composé uniquement de gaz, il aurait en effet été avalé par le trou noir. Le fait qu’il ne se soit pas laissé entraîner pourrait suggérer qu’un objet se cache à l’intérieur du nuage. Mais quel type d’objet ?

Nous pensons que c’est peut-être le reste d’une fusion entre deux étoiles. Il pourrait s’agir d’un noyau stellaire enroulé de gaz et de poussière“, propose la chercheuse. “Nous savons que de nombreuses étoiles se forment par paires et nous savons que la présence du trou noir favorise leur fusion. Ce n’est pas la seule explication possible, mais c’est celle qui correspond le mieux à ce que nous avons observé“.

Source

Articles liés :

Trous noirs : une découverte exceptionnelle faite au centre d’une galaxie

Une étoile flashée à 6 millions de km/h dans la Galaxie

Certains dinosaures ont évolué de l’autre côté de la galaxie