Une nouvelle carte expose de manière intéressante la répartition des utilisateurs d’Internet sur la planète. Saviez-vous que sur 7,3 milliards de terriens, 43% surfent sur le Web ?

La carte a été publiée par le Courrier International le 26 avril 2016 et élaborée par le cartographe Thierry Gauthé. Il s’agit d’une anamorphose, une carte dont la superficie des États est déformée proportionnellement en fonction de la donnée mise en valeur. Dans ce cas présent, ces déformations sont à mettre en lien avec la population connectée de chaque pays en 2014. Quant aux couleurs (différents tons de rouge), elles représentent la part des internautes au sein de la population totale des États.

Par exemple, l’Inde a 233 millions d’internautes, elle apparait donc assez dilatée sur la carte. Cependant, ce nombre ne représente que 18% de la population indienne. Le Japon est quant à lui très déformé aussi, avec ses 115 millions d’utilisateurs du Web, mais par contre, ce nombre représente plus de 90% de la population totale du pays.

En Europe il y a beaucoup d’utilisateurs, comme en témoigne la déformation du continent à l’échelle mondiale, alors que la part des utilisateurs est également très importante, avec plus de 75% de la population totale dans la plupart des pays. En France par exemple, il y a 54 millions d’internautes, ce qui représente 83,75% de la population.

L’Afrique est le continent le moins connecté, avec des déformations négatives pour la plupart des états. Les taux d’utilisation d’Internet sont tous en dessous de 49% de la population totale des États, à l’exception d’un seul pays : le Maroc. La plupart des États africains ont même un taux d’utilisation inférieur à 25%, dont les moins connectés sont le Tchad (2,50%), l’Éthiopie (2,90%), la Somalie (1,63%), le Burundi (1,38%) ou encore l’Érythrée (0,99%).

Les données entrant dans la composition de la carte proviennent, entre autres, de l’Union Internationale des Télécommunications et de la Banque Mondiale.

Sources : Courrier International