in ,

S’injecter du synthol dans les bras pour avoir de gros muscles : mauvaise idée !

Capture vidéo Youtube

De plus en plus de personnes troquent les protéines, stéroïdes, et beaucoup d’exercices par de l’huile de synthol injectée dans les bras pour stimuler la croissance musculaire. Une pratique dangereuse à éviter, alertent les médecins.

Le développement des muscles prend de temps, plus ou moins selon le métabolisme de chacun. Mais certains sont impatients. Il y a quelques semaines, un jeune Russe de 21 ans, Kirill Tereshin, ex-soldat, a fait parler de lui en recourant à une pratique non conventionnelle et dangereuse : il s’est injecté du synthol directement dans les bras. Le produit dont il est question est un liquide à distinguer du traitement antalgique. Celui utilisé ici est composé à 85 % d’huile, à 7,5 % de lidocaïne (un anesthésique local) et à 7,5 % d’alcool. Comme vous pouvez le voir, ces injections ont eu un effet spectaculaire, gonflant de manière disproportionnée les muscles concernés.

Et les images publiées sur son compte Instagram ont semble-t-il inspiré de nombreuses autres personnes. Mauvaise idée.

Généralement, le synthol est utilisé avant une compétition. L’injection a pour but, par exemple, de faire gonfler un muscle un peu en retard par rapport aux autres. L’effet est rapide, temporaire et purement esthétique (ce n’est pas du muscle en plus). Mais il y a des risques, et non des moindres. Selon l’avis des médecins, le synthol peut être à l’origine d’embolies pulmonaires, de lésions nerveuses, d’infections, de scléroses, d’accidents vasculaires cérébraux, de kystes remplis d’huile ou d’ulcères dans le muscle.

muscle synthol
Crédits : CEN / Instagram via Daily Mail

Pour l’haltérophile professionnel Kirill Sarychev, installé à Saint-Pétersbourg, le problème peut également être d’ordre mental. « Vous pouvez le voir sur son visage, il y a quelque chose de malsain dans tout ça », explique-t-il au Daily Mail, parlant du jeune homme russe que l’on surnomme aussi « Popeye ». « C’est une personne qui a besoin d’une aide médicale complexe, pas seulement pour soigner ses bras et désintoxiquer son sang, mais aussi pour un soutien psychiatrique ».

Vous l’aurez compris, faire de la « gonflette » au synthol est une mauvaise idée. Pour des muscles sains, privilégiez de l’exercice, du repos, et surtout une bonne alimentation.

Articles liés : 

Des muscles que l’on pensait être exclusivement humains ont été découverts chez d’autres grands singes

L’électrostimulation des muscles est-elle vraiment efficace ?

Des muscles artificiels créés à partir de… cellules d’oignon