in ,

Ces simulateurs de vol d’un nouveau genre permettent une immersion encore plus réaliste !

Crédits : Brogent Technologies

La société Brogent Technologies innove et met au point des simulateurs de vol d’un nouveau genre qu’elle propose aux parcs d’attractions du monde entier. Dernièrement, le plus grand parc à thèmes d’Allemagne s’est montré intéressé par le concept.

Brogent Technologies est une entreprise du digital basée à Kaohsiung (Taïwan). Après des années de recherche, elle a été en mesure de proposer une nouvelle génération de simulateurs de vol intégrant la réalité virtuelle à destination des parcs d’attraction et de loisirs. Stefan Rothaug, chef du marketing de la start-up, a été interrogé par le quotidien Les Échos : « La technologie est partout, mais tout notre travail est de la rendre invisible lors du voyage. Notre cinéma volant en 4 D a reçu un million de visiteurs en trois mois. »

Ce fameux cinéma volant a été inauguré en juin 2017 à l’Europa Park, le parc à thèmes le plus imposant d’Allemagne situé près de Fribourg qui a donc fait appel aux services de Brogent Technologies. Celui-ci, également qualifié de « théâtre volant » mesure 15 mètres de hauteur pour 62 mètres de longueur. Les passagers sont attachés par une ceinture, les pieds suspendus dans le vide face à un écran HD incurvé équipé d’un système audio dynamique. Ceux-ci entrent alors dans une réalité immersive leur faisant vivre un survol de l’Europe à travers villes, campagnes, montagnes et océans.

Cette entreprise créée en 2001 par cinq Taïwanais prend donc son envol. D’autres simulateurs du même type sont prévus pour équiper des parcs à Amsterdam et Pékin (salle 4D) dans un avenir proche. Alors que cette société est également présente au Japon, le premier client à avoir lui avoir fait confiance est la ville de Vancouver au Canada. D’ici trois à cinq ans, Brogent Technologies prévoit d’installer une centaine de simulateurs aux quatre coins du monde.

Il existe plusieurs expériences proposées par la société et celle qui équipe le parc allemand se nomme I-Ride. On la retrouve dans la vidéo ci-dessous :

Sources : Les EchosLe Temps