in

Si vous aimez le risque, essayez donc un plat parmi ceux-là !

Crédits : Common Files Wikipédia

Le régime alimentaire de l’être humain peut être basé sur tout un tas de choses : l’environnement, les croyances religieuses (ou non), la santé, la gourmandise. Mais si vous deviez manger un plat pour ressentir une montée d’adrénaline ? Voici les 8 plats les plus dangereux du monde !

1. Le fugu, un plat cru tout droit venu du Japon

Le fugu est aujourd’hui mondialement connu. Il s’agit d’un poisson qui contient de la tétrodotoxine dans son corps. L’une des neurotoxines les plus puissantes du monde. Mais est-ce vraiment comestible ? Oui, correctement préparé, le fugu est un poisson très apprécié au Japon. Cependant, ne vous inquiétez pas, aucun chef ne peut vendre de fugu sans avoir suivi une formation extrêmement difficile qui dure plusieurs années.

2. Le manioc

Chips manioc plat dangereux pxhere
Chips de manioc. Crédits : pxhere

Là aussi, voici une plante plutôt connue. Il s’agit de l’un des éléments de base de la nourriture africaine et sud-américaine. Cependant, ne vous y trompez pas : un faux pas dans sa préparation et vous prenez le risque d’être transporté aux urgences… au mieux. Le manioc est une racine extrêmement riche en glycoside cyanogène. Oui, vous avez bien lu, cette substance est apparentée au cyanure et a les mêmes conséquences. Pour rendre le manioc comestible, il faut le cuire alors qu’il est épluché et tranché. Il peut être bouilli, grillé ou cuit au four.

3. Le casu marzu, un fromage plutôt qu’un plat

Casu Marzu fromage plat dangereux wiki
Crédits : Common Files Wikipédia

Même s’il s’agit d’un fromage, il y a très peu de chances que vous en trouviez en France – ou même en Europe. En effet, ce mets traditionnel de Sardaigne (Italie) est interdit dans toute l’Europe. Ce fromage a en effet subi une deuxième fermentation. Pour ce faire, il est laissé au-dehors, et les mouches viennent alors pondre leurs œufs dedans. Des milliers de larves éclosent ensuite, et vont se nourrir du formage et ainsi le faire fermenter à nouveau. Ainsi, lors d’une dégustation, vous mangerez les larves avec le fromage. Attention, celles-ci peuvent survivre dans l’estomac et venir s’installer dans vos intestins. Et ce ne sera pas un séjour tranquille. Vous pourriez subir des diarrhées sanglantes suite à l’installation de cet occupant.

Cependant, si malgré l’interdiction à la vente vous finissez par en trouver sur un marché noir local, mettez des lunettes de protection pour la dégustation. Les petites larves peuvent sauter jusqu’à 15 cm, et ce directement dans vos yeux.