in

Si Bételgeuse explose, à quoi ressemblera le spectacle depuis la Terre ?

Crédits : LoganArt/pixabay

Que pourrions-nous voir depuis la Terre si Bételgeuse venait à exploser sous nos yeux ? Deux chercheurs se sont posés la question.

Bételgeuse est une supergéante rouge en fin de vie. On ne peut pas dire exactement quand ce trépas annoncé pourrait véritablement se produire, mais selon certains, l’événement pourrait survenir dans moins de 100 000 ans. Si l’on se base uniquement sur les statistiques, il reste peu probable que l’étoile explose de notre vivant, mais cela n’empêche pas les astronomes de guetter les moindres changements de son activité qui pourraient trahir le début des hostilités.

Bételgeuse instable

Et justement, il y a eu changement. Au cours des trois derniers mois, plusieurs télescopes ont en effet enregistré des baisses soudaines de sa luminosité. Celle qui, il y a encore trois mois, se plaçait à la 10ème position des étoiles les plus brillantes du ciel nocturne, est aujourd’hui rétrogradée au 21ème rang !

Récemment, des chercheurs s’appuyant sur le Very Large Telescope, de l’Observatoire européen austral (ESO), ont également remarqué que son hémisphère sud, au mois de décembre dernier, s’était considérablement estompé. Alors, que se passe-t-il ?

Bételgeuse étant une étoile dite “variable”, l’explication la plus plausible avancée pour le moment suggère que la supergéante essuie actuellement un épisode de turbulence important. Si tel est le cas, des rejets massifs de gaz et de poussière pourraient s’opérer en surface, ce qui aurait pour effet d’éclipser partiellement sa luminosité. Comme on peut le voir ci-dessous :

bételgeuse
Sur cette image avant/après, la luminosité de l’étoile paraît uniforme en janvier 2019. En revanche, elle semble s’estomper dans l’hémisphère sud quelques semaines plus tard. Crédits : ESO

Néanmoins, l’idée d’une explosion en supernova n’a pas été totalement écartée. L’étoile étant positionnée relativement proche de la Terre, nous savons que son trépas nous garantira un spectacle grandiose. Mais que pourrait-on voir, exactement ? Et combien de temps ce “show cosmique” pourrait-il durer ?

Dans le but de répondre à ces questions, l’astronome Andy Howell, de l’Université de Californie à Santa Barbara (États-Unis), a fait appel à deux jeunes chercheurs, Jared Goldberg et Evan Bauer.

Un véritable phare dans la nuit

Pour ces travaux, les deux compères se sont appuyés sur les informations recueillies sur la supernova SN 1987A, située dans Grand Nuage de Magellan (une petite galaxie satellite de la Voie Lactée), dont la lumière nous est parvenue en 1987. En adaptant leurs calculs, prenant en compte les différentes propriétés de Bételgeuse, ils sont parvenus à la conclusion suivante.

Selon eux, l’énergie dégagée par l’explosion serait équivalente à environ 10 milliards de fois celle du Soleil. Une déflagration si puissante que Bételgeuse, pendant au moins trois mois, pourrait apparaître dans le ciel aussi brillante qu’un premier quartier de Lune. Sa lumière diminuera ensuite en intensité, mais l’étoile restera visible pendant encore plusieurs mois avant de finalement disparaître à nos yeux.

On note également que si effectivement Bételgeuse est assez proche pour nous garantir un beau feu d’artifice, elle reste encore assez éloignée pour ne pas menacer notre système. En revanche, les deux chercheurs font tout de même remarquer que les animaux nocturnes, qui dépendent de la lumière lunaire pour se déplacer, se nourrir ou se défendre, pourraient être perturbés pendant plusieurs mois.

Source

Articles liés :

Pour trouver une vie extraterrestre, ne ciblons pas les étoiles semblables à notre Soleil

Ce sont les plus anciennes poussières d’étoiles jamais découvertes

Découverte d’une planète de taille terrestre dans la zone habitable de son étoile