in

Le sexe, une bonne alternative au sport ?

Crédits : stokpic / Pixabay

Une idée généralisée veut que le sexe soit une bonne alternative à la pratique sportive, l’effort physique fourni pendant l’acte faisant aussi perdre des calories. Qu’en est-il réellement ? 

Selon une croyance populaire générale et tenace, le sexe serait une bonne alternative à la pratique d’une activité sportive, du simple fait que l’effort physique fourni pendant l’acte sexuel serait équivalent. Pour vérifier ou réfuter cette idée reçue, des chercheurs ont réalisé une étude publiée dans la revue Plos One.

Ce sont donc des chercheurs de l’Université de Montréal qui ont invité vingt et un couples hétérosexuels âgés entre 22 et 28 ans à participer à l’étude, et à qui il a d’abord été demandé d’effectuer un simple jogging de 30 minutes sur tapis roulant. Une seconde étape consistait à les renvoyer chez eux pour s’adonner à une relation sexuelle, en les équipant d’un bracelet « moniteur de sexe« , qui permet la mesure de l’énergie dépensée.

Les dépenses énergétiques des deux activités physiques ont été comparées, et il a été montré qu’un acte sexuel fait perdre 4,2 calories par minute à un homme contre 3,1 calories par minute à une femme. En revanche, lors d’un jogging de même durée, l’énergie dépensée est de 9,2 calories par minute pour un homme et 7,1 calories pour une femme, soit plus de deux fois la dépense énergétique d’un acte sexuel.

Bien que d’autres éléments doivent entrer en compte pour tirer de véritables conclusions de cette étude, il est tout de même mis en évidence une différence significative dans la dépense calorique entre une relation sexuelle et une séance sportive. « Le sexe ne peut remplacer le sport, mais l’idéal est de combiner les deux » commente Antony D. Karelis auteur de l’étude.

Source : Plosone