Ces serpents avalent les proies les plus grosses par rapport à la taille de leur corps

serpent oeufs
Crédits : Bruce Jayne

Les serpents sont connus pour avaler des collations parfois très imposantes. Cependant, si l’on compare la taille de ces proies à celle des reptiles, une espèce en particulier semble tous les surpasser, et ce n’est pas le python. 

Le serpent œufs

Dasypeltis gansi, aussi connu sous le nom de serpent œufs, est une espèce non venimeuse. Physiquement, ces reptiles sont relativement minces et allongés avec des écailles lisses et brillantes. Mesurant environ un mètre de long, leur couleur varie, mais ils peuvent être généralement verts, marron ou gris, ce qui les aide à se fondre dans leur environnement. Originaires d’Afrique, ces serpents se distinguent également des autres avec un régime alimentaire inhabituel principalement composé d’œufs d’oiseaux, d’où leur surnom. La peau extensible qui relie les mâchoires inférieures gauche et droite de ces animaux leur permet de les consommer entiers sans les casser.

Il y a plusieurs semaines, Bruce Jayne, biologiste et professeur au Département des sciences biologiques de l’Université de Cincinnati, a mis ces incroyables capacités à l’épreuve pour déterminer dans quelle mesure ces serpents pouvaient ouvrir la gueule et déglutir.

Devant le python birman

En laboratoire, Jayne a nourri l’un de ces serpents avec un œuf de caille. Après l’avoir avalé en entier, le reptile aurait tordu sa colonne vertébrale de manière à le briser et ne régurgiter finalement que la coquille cassée. L’ensemble du processus a duré 15 à 30 minutes.

Il est finalement ressorti de ces analyses que ces serpents pouvaient dévorer des proies trois à quatre fois plus grosses par rapport à leur corps que les serpents classés comme « généralistes », comme le serpent ratier noir (Pantherophis obsoletus), dont le régime alimentaire comprend des éléments comme des rongeurs et des amphibiens en plus des œufs. Leur capacité est également encore plus extrême que celle des pythons birmans, dont nous savons qu’ils sont capables d’avaler des biches entières.

Vous noterez que les œufs de caille sont relativement petits, ne mesurant que trois centimètres tout au plus. Cependant, rappelez-vous que ces serpents sont très fins.

serpent oeufs
Crédits : Andrew Higley
serpents oeufs
Crédits : Andrew Higley

Pour le chercheur, cette superpuissance est une stratégie de survie efficace. La plupart des œufs d’oiseaux sont en effet quasi sphériques, tandis que d’autres proies plus traditionnelles, comme les oiseaux ou les rongeurs, sont de forme allongée. Ces derniers fournissent ainsi plus de calories qu’un œuf de même circonférence. Ici, cependant, les serpents composent en étant capables d’avaler des œufs beaucoup plus gros pour leur taille.

En parallèle, ces reptiles ont également évolué pour ne pas développer de dents, ce qui aurait pu nuire à la consommation de tels œufs.

Les détails de l’étude sont publiés dans le Journal of Zoology.