in

Vidéo : l’extraordinaire camouflage du serpent liane pour capturer ses proies

serpent liane Afrique vert reptile
Crédits : Banu R/iStock

Le serpent liane appartenant à l’espèce Thelotornis capensis maîtrise l’art du camouflage à la perfection. Cet étonnant reptile africain utilise en effet des techniques exceptionnelles pour fondre sur ses proies.

Le serpent liane de l’espèce Thelotornis capensis, un reptile vivant exclusivement en Afrique

Le serpent liane africain est une espèce de reptile vivant, comme son nom l’indique, dans plusieurs pays d’Afrique, notamment au Botswana, en Namibie, au Mozambique ou encore en Tanzanie. Ce serpent s’est particulièrement bien adapté à la vie arboricole grâce à son corps élancé et à sa queue préhensile, caractéristiques physiques qui permettent à l’animal de grimper et de se déplacer entre les branches des arbres de la jungle.

Bien qu’il soit considéré comme un serpent venimeux, l’espèce Thelotornis capensis ne serait que peu dangereuse pour l’homme, utilisant son venin pour paralyser ses proies (des oiseaux notamment, ou des mammifères de petite taille) plutôt que pour se défendre face à une attaque de prédateur.

serpent liane Afrique vidéo proie capture
Capture vidéo : L’art de l’imitation par un serpent liane africain, National Geographic Wild France/YouTube

Un serpent étonnant, capable de prendre l’apparence d’une branche

Les proies du serpent liane ont du souci à se faire face à la maîtrise parfaite du camouflage adoptée par le reptile africain. Aussi difficiles soient-elles à distinguer, ces cibles vivantes ne sauraient échapper à une attaque : même un caméléon ne pourrait faire le poids face à la transformation étonnante du serpent qui semble exceller dans l’art de l’imitation.

Comme en atteste la vidéo ci-dessous, le serpent liane a recours à une tactique de chasse toute particulière, consistant à imiter une branche d’arbre (ou une liane), et ainsi pouvoir s’approcher, à pas feutrés, de la proie qu’il a convoité. Une fois que le reptile a fondu sur sa victime, il la mastique alors de sorte à ce que les crochets que sa bouche contient puisse délivrer son venin.

Découvrez la vidéo extraite de la chaîne National Geographic Wild France :