in

Quelles seront les 10 villes les plus peuplées en 2100 ?

Crédits : TeeTasse / Pixabay

La population mondiale avoisinera les 11 milliards de personnes en 2100. Le phénomène d’urbanisation et de peuplement des villes se poursuivra inexorablement, ce qui aura pour effet d’agrandir les mégalopoles déjà existantes et d’en créer d’autres, avec parfois quelques récessions.

En 2016, Tokyo est la mégalopole la plus peuplée au monde avec environ 38 millions d’habitants. Dans le classement actuel des villes les plus peuplées du monde, seules trois de ces villes ne sont pas en Asie : New York (10e), Mexico (6e) et São Paulo (4e). Aucune de ces villes les plus peuplées ne se trouve en Europe, et une seule se trouve en Afrique : Le Caire (9e). Ainsi, les autres sont des villes asiatiques : deux villes japonaises, Osaka (8e) et Tokyo en tête, deux villes chinoises incarnées par Pékin (7e) et Shanghai (3e), et deux villes indiennes : Delhi (2e) et Mumbai (5e).

Un rapport du Global Cities Institute de l’Université de Toronto (Canada) édité en janvier 2014 donne des prévisions jusqu’en 2100. Ce document avait permis d’éditer un article sur les 10 villes les plus peuplées en 2050. Qu’en sera-t-il en 2100, selon ce même rapport ?

On peut s’interroger sur l’évolution des actuelles villes les plus peuplées et leur place dans le classement de 2100. New York, seule ville du monde occidental dans le classement actuel, passera de la 10e place à la 22e en 2100. La seule ville africaine, Le Caire, tombera de la 9e à la 15e place. São Paulo est 4e, mais sera 44e en 2100, et même doublée par Rio de Janeiro. Quant à Mexico, son actuelle 6e position se transformera en 34e en 2100.

En Asie, les villes japonaises de Tokyo (1ere) et d’Osaka (8e) tomberont respectivement aux 28e et 99e places. En Chine, Pékin (7e) et Shanghai (3e) se trouveront aux 52e et 37e places tandis que les villes indiennes de Delhi (2e) et Mumbai (5e) se placeront en 5e et 4e place, ce qui constituera une des seules constantes visibles en prés d’un siècle.

En 2100, ce sera l’Afrique qui assurera plus de la moitié de la croissance de la population mondiale, et ce continent comptera 4,2 milliards d’habitants, soit plus d’un tiers des humains présents sur Terre. Ceci explique surement la présence de cinq villes africaines dans le Top 10 des villes les plus peuplées en 2100, contre une seule en 2015.

D’ici 2100, la Tanzanie, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, l’Ouganda et le Niger dépasseront les 200 millions d’habitants, alors que le Nigeria demeurera le pays le plus peuplé du continent. Ces données sont a mettre en lien avec le fait que Lagos sera la ville la plus peuplée du monde (environ 88 millions d’habitants), que Kinshasa se classera 2e (environ 84 millions), suivie par Dar Es Salam 3e (3e, environ 74 millions). Quant à Khartoum, qui sera 6e (environ 57 millions), elle précédera Niamey, 7e avec près de 56 millions d’habitants.

Voici le classement des villes les plus peuplées en 2100 selon le Global Cities Institute :

1— Lagos (Nigéria)

2— Kinshasa (RDC Congo)

3— Dar Es Salam (Tanzanie)

4— Mumbai (Inde)

5— Delhi (Inde)

6— Khartoum (Soudan)

7— Niamey (Niger)

8— Dhaka (Bangladesh)

9— Calcutta (Inde)

10— Kaboul (Afghanistan)

Sources : Global Cities InstituteLe Monde