in

La série « Prehistoric Planet » présentera une vue réaliste du Crétacé

Crédits ; Apple TV+

Apple TV + vient de dévoiler un premier aperçu de sa très attendue série « Prehistoric Planet ». Cinq épisodes bientôt diffusés nous transporteront 66 millions d’années dans le passé à la découverte des derniers dinosaures. Pour ce travail, la BBC, qui pilote le projet, s’est entourée des meilleurs spécialistes, nous permettant d’apprécier des compositions très en phase avec les dernières découvertes.

La série « Prehistoric Planet » sera diffusée sur Apple TV+ du 23 au 27 mai, au rythme d’un épisode par jour. Pour notre plus grand bonheur, le service de streaming a mis le paquet en recrutant l’équipe de Planet Earth : BBC Studios Natural History Unit, à la production, tandis que Jon Favreau et Mike Gunton sont les producteurs exécutifs. Autre bonne nouvelle : Sir David Attenborough est à la narration et Hans Zimmer à la musique.

Plus intéressant encore : les fonctionnalités, conceptions et informations de Prehistoric Planet ont toutes été consultées par de véritables spécialistes, dont le paléozoologue Darren Naish et l’illustrateur scientifique et paléoartiste Gabriel Ugueto, entre autres.

L’inclusion de certains des plus grands noms de la paléontologie a naturellement enthousiasmé de nombreux passionnés qui ne demandent depuis plusieurs années qu’à pouvoir apprécier une série-documentaire plus précise dépeignant sur l’un des chapitres les plus passionnants de l’histoire de la Terre.

Une série beaucoup plus réaliste

Ainsi, et pour la première fois, certains dinosaures emblématiques, autrefois mal dépeints, seront ici présentés sous des traits beaucoup plus réalistes, en lien avec les dernières découvertes.

En effet, l’image que l’on se fait de certains dinosaures n’est pas forcément la bonne. Le cas du célèbre vélociraptor présenté dans les films Jurassic Park est un exemple. Les fossiles retrouvés après 1993 nous ont en effet permis d’imaginer un animal différent, plus petit et couvert de plumes. Le cas du T-Rex est un autre exemple. Si la version imaginée par Spielberg reste assez ressemblante, de récents travaux nous invitent à visualiser un animal au physique plus potelé, avec un centre de gravité plus bas. Nous savons également que les bébés T-Rex arboraient des plumes, comme présenté dans la bande-annonce.

Au cours de ces dernières années, nos connaissances ont donc évolué sur le physique de ces animaux, mais pas seulement. Nous en savons également davantage sur leurs comportements ou leurs compétences parentales.

« Prehistoric Planet présente des faits peu connus et surprenants de la vie des dinosaures dans le contexte des environnements du Crétacé, y compris les côtes, les déserts, l’eau douce, les mondes de glace et les forêts« , détaille Apple TV+.