in

Selon une étude, sauter des repas n’est pas vraiment une bonne idée

perte de poids
Crédits : demaerre / iStock

Une étude menée aux États-Unis suggère que sauter des repas (peu importe les motivations) n’est pas la meilleure chose à faire pour la santé. Les chercheurs estiment notamment que consommer un seul repas par jour est lié à un risque de mortalité plus élevé.

Un risque plus élevé de décès

Certaines personnes font le choix de sauter un ou deux repas par jour pour diverses raisons, comme économiser de l’argent, gagner du temps ou encore perdre du poids. Toutefois, une étude publiée dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics en août 2022 montre que cette idée n’est finalement pas très bénéfique.

Les chercheurs en épidémiologie de l’Université de l’Iowa (États-Unis) ont mené leurs travaux sur 24 011 adultes de plus de 40 ans. La conclusion est la suivante : sauter le petit-déjeuner est corrélé avec un risque plus élevé de décéder d’une maladie cardio-vasculaire. Quant au fait de sauter le déjeuner du midi ou le repas du soir,  cela entraînerait un risque plus important de décès, et ce, toutes causes confondues.

Pour les auteurs de l’étude, le risque accru de mourir peut aussi concerner les personnes adeptes des repas trop rapprochés dans le temps. Ainsi, la recommandation des épidémiologistes n’est autre que de consommer entre deux et trois repas répartis tout au long de la journée.

sauter repas
Crédits : Tetiana Kreminska / iStock

Une possible détérioration du système métabolique

Pas moins de 30 % des participants à l’étude ont affirmé consommer régulièrement moins de trois repas par jour. Les données suggèrent que ces mêmes participants sont plus susceptibles d’être des hommes jeunes ayant un niveau d’éducation ainsi que des revenus inférieurs à la moyenne. En outre, les sauts de repas se retrouvent davantage chez les personnes consommant de l’alcool, du tabac et souffrant d’insécurité alimentaire. Dans l’ensemble, ces personnes consomment moins de calories que les autres au quotidien.

Malgré ces résultats assez inquiétants, il est important d’éviter les mauvaises interprétations. En effet, de l’aveu même des chercheurs, l’étude n’établit aucun rapport de cause à effet entre le fait de sauter des repas et une mort plus précoce. Toutefois, il existe bel et bien une association entre ces deux phénomènes et celle-ci mérite d’être explorée plus profondément.

Malgré cela, les auteurs de l’étude sont formels : sauter des repas conduit généralement à absorber davantage de calories à chaque repas et génère des déséquilibres qui concernent notamment la manière dont l’organisme régule le glucose. Cela peut donc amener à une détérioration du système métabolique et donc potentiellement de la santé. Cette étude, comme beaucoup d’autres, met donc en avant l’importance des comportements alimentaires.

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.