in

Selon une étude, nous passerions deux ans de nos vies dans un état de gueule de bois

Crédits : Rawpixel / iStock

Il y a quelques années, une marque de vitamines a mené une étude dont les résultats sont plutôt étonnants. En effet, tout au long de nos vies, nous cumulerions deux années dans un état de gueule bois. Néanmoins, il est évident que tout le monde n’est pas logé à la même enseigne : il s’agit en effet d’une moyenne.

724 gueules de bois sur toute une vie !

Aussi appelée veisalgie, la gueule de bois se manifeste suite à une consommation excessive d’alcool. Elle fait son apparition entre 6 et 8 heures après cette même consommation, lorsque le taux d’alcoolémie diminue. Cela occasionne des symptômes tels qu’une sensation de faiblesse, de la fatigue, des nausées, des maux de tête et des difficultés à se concentrer. Par ailleurs, l’intensité des symptômes augmente en fonction de la quantité d’alcool consommée. En 2016, la société Healthspan Ruby Effervescent, qui commercialise de la vitamine C, a publié une étude relayée par The Morning Advertiser. L’objectif était d’évaluer le temps cumulé sur toute une vie passé dans cet état.

Selon les résultats, chaque personne se trouverait 724 fois dans un état de gueule de bois sur toute une vie. Évidemment, il s’agit d’une moyenne et l’étude portait sur deux mille personnes de plus de dix-huit ans au Royaume-Uni. En somme, nous passerions environ deux ans de nos vies dans cet état tout sauf agréable ! Cette moyenne correspond à une gueule de bois par mois. Néanmoins, les résultats indiquent aussi que 5 % des sondés ont déclaré se réveiller dans cet état six fois ou plus par mois.

gueule de bois
Crédits : Traitov / iStock

Divers moyens d’atténuer la gueule de bois

La société Healthspan Ruby Effervescent a également questionné les volontaires à propos des moyens qu’ils utilisaient pour atténuer la gueule de bois. Les réponses les plus fréquentes incluaient le fait de dormir, prendre une douche, prendre l’air ou encore avaler des analgésiques de type paracétamol. Évoquons le fait qu’il existe certains moyens et autres recettes de grand-mère ayant la réputation de réduire les effets de la gueule de bois : boire de l’eau, manger une assiette de friture ou encore boire du jus de poire asiatique, plus précisément du jus de poire “nashi” (Pyrus pyrifolia). En 2018, un chercheur chinois avait quant à lui déclaré avoir mis au point une pilule anti-gueule de bois à base d’enzymes naturelles habituellement présentes dans le foie.

Rappelons toutefois que la veisalgie est loin d’être anodine. En 2019, en pleine fête de la bière de Munich (Oktoberfest), un tribunal allemand avait d’ailleurs fait une annonce surprenante. Des magistrats ont en effet pris un arrêté stipulant que la gueule de bois était une maladie.