in

Selon une étude, l’infidélité des hommes se verrait sur leur visage !

Crédits : Deagreez / iStock

Une étude estime que l’infidélité se lirait directement sur le visage des hommes. Selon les responsables de ces travaux, déceler l’infidélité masculine serait même très facile. En revanche, ce ne serait pas le cas pour les femmes.

Lire l’infidélité sur les visages

En 2015, le conseiller conjugal britannique Andrew G. Marshall donnait les raisons les plus fréquentes de l’infidélité dans un couple. L’intéressé évoquait notamment Internet, le schéma familial, le manque de communication ou encore la grossesse. Toutefois, ce spécialiste de la thérapie maritale n’évoquait aucun moyen de déceler l’infidélité auprès des membres du couple.

En 2019, des chercheurs en psychologie de l’Université d’Australie-Occidentale (Australie) se sont toutefois intéressés à la question. Leurs travaux publiés dans la revue Royal Society Open Science tendent à prouver que les femmes parviennent très souvent à repérer l’infidélité de leur conjoint. Comment ? En observant simplement leur visage !

homme femme
Crédits : crown-sathees / Pixavay

Les femmes plus clairvoyantes que les hommes

Les chercheurs emmenés par Yong Zhi Foo ont intégré à leur étude pas moins de 1 516 personnes hétérosexuelles, soit 592 hommes et 924 femmes de 18 à 75 ans. Les volontaires devaient juger des photos de femmes et d’hommes ayant une expression neutre en leur octroyant une note de 1 à 10. Il était question de déterminer si ces personnes étaient fidèles en couple ou non. Selon les résultats, les femmes sont grandement capables (bien plus que les hommes) de détecter l’infidélité chez le sexe opposé. De plus, les chercheurs ont déclaré que le visage des femmes restait insondable. Il serait donc très difficile pour les hommes de déceler l’infidélité chez leur conjointe.

Les auteurs de l’étude ont listé les critères permettant de reconnaître un homme infidèle. L’infidèle type aurait une arcade sourcilière prononcée, de longs cils, une mâchoire carrée ainsi que des lèvres fines. Évidemment, tout ceci reste à prouver dans le cadre d’autres études plus vastes. Il est également possible de s’interroger sur la base scientifique d’une telle étude.

En 2016, nous évoquions Smarttress, un concept de matelas conçu pour déceler l’infidélité. La société espagnole Durmet a déclaré avoir mis au point le tout premier matelas intelligent et connecté. Celui-ci est équipé d’un système de détection, le Love Detection System, se mettant en marche en cas d’activité suspecte au sein du lit conjugal. Le système serait capable, au moyen de capteurs de vibrations et d’ultrasons, de mesurer la fréquence et l’intensité des mouvements ainsi que le nombre de personnes présentes.