in ,

Selon une étude, les seniors ont plus de risques à se faire opérer le jour de l’anniversaire de leur chirurgien !

Crédits : iStock

Des chercheurs ont récemment affirmé que les patients âgés auraient intérêt à éviter une opération le jour de l’anniversaire de leur chirurgien. Selon ces chercheurs, ils auraient davantage de risque de décéder dans le mois suivant l’opération. Toutefois, des recherches supplémentaires seront nécessaires afin de confirmer cette affirmation étonnante.

Des résultats surprenants

Une opération chirurgicale bientôt programmée ? Selon une étude publiée dans le British Medical Journal, il serait peut-être judicieux de demander la date d’anniversaire de votre chirurgien. Les chercheurs de l’École de médecine de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) affirment en effet que les taux de mortalité à trente jours sont 23 % plus importants chez les patients de plus de 65 ans, lorsque ceux-ci subissent une opération le jour de l’anniversaire du chirurgien. Dans le cadre de l’étude, les médecins ont analysé les dossiers relatifs à 981 000 opérations (17 types d’opérations) par 48 000 médecins entre 2011 et 2014. Parmi ces opérations, 2 064 (soit 0,2 %) ont été réalisées par les praticiens le jour de leur anniversaire.

Pour chaque opération, l’étude a pris en compte les caractéristiques du patient et du chirurgien. L’objectif était de comparer les performances de ce dernier le jour de son anniversaire avec les autres jours. Selon les résultats, les patients ayant subi une intervention chirurgicale le jour de l’anniversaire du chirurgien ont un taux de mortalité à trente jours de 6,9 %. Dans le cas des patients opérés un autre jour, ce même taux est de 5,6 %.

greffe opération chirurgie
Crédits : Pixabay

Faut-il déprogrammer l’opération ?

Notre étude est la première à montrer l’association entre l’anniversaire d’un chirurgien et la mortalité des patients, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires avant de conclure que les anniversaires ont en effet un impact significatif sur les performances des chirurgiens“, a affirmé Yusuke Tsugawa, principal directeur de l’étude dans un communiqué. Par ailleurs, il faut savoir que l’étude se concentrait sur des patients âgés. Ainsi, les résultats ne concernent pas les personnes plus jeunes.

Le docteur et son équipe soupçonnent que le jour de leur anniversaire, les chirurgiens subissent une baisse de concentration. Yusuke Tsugawa indique toutefois qu’en l’état actuel des choses, il n’est pas déconseillé d’éviter une opération si celle-ci est programmée le jour de l’anniversaire du chirurgien. En revanche, si l’hypothèse des médecins reçoit un jour confirmation, il se pourrait que les chirurgiens fassent à l’avenir l’objet d’une interdiction d’opérer le jour de leur anniversaire !