in

Selon une étude, les femmes causent moins d’accidents graves en voiture

Crédits : gusttavobraz / Pixabay

Chacun d’entre nous connaît les préjugés concernant les femmes au volant. Une étude menée en Belgique a fait l’objet d’une publication la veille de la journée internationale des droits des femmes. Selon la sécurité routière belge, les femmes causent moins d’accidents graves que les hommes.

Venir à bout des préjugés

La journée internationale des droits des femmes s’est déroulée le 8 mars 2020. La veille, l’Institut Vias, qui n’est autre que la sécurité routière belge, a publié les résultats de sa dernière étude. L’objectif ? Venir à bout des préjugés concernant la gent féminine en matière de conduite et notamment de l’expression peu flatteuse “femme au volant, mort au tournant”.

Il est question d’une étude statistique comparant les différences entre les hommes et les femmes dans plusieurs domaines. Il s’agit notamment de l’implication dans les accidents et le comportement dans la circulation. Ce dernier point concerne la consommation d’alcool, le port de la ceinture, la vitesse mais aussi l’utilisation du portable.

femme portable conduite
Au volant, les femmes utilisent moins leur GSM que les hommes.
Crédits : Piqsels

Moins d’accidents graves

Selon l’Institut Vias, les femmes sont moins gravement atteintes que les hommes. Ces dernières représentent 44 % des blessés légers, 34 % des blessés graves et “seulement” 23 % des personnes décédées. Les accidents impliquant une conductrice causent pratiquement deux fois moins la mort. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 10 décès pour 1 000 pour les femmes contre 19 pour 1 000 chez les hommes. En revanche, il faut savoir que 62 % des passagers tués ou blessés sont des femmes. Ceci peut s’expliquer en partie par le fait que les hommes prennent plus souvent le volant que les femmes.

Concernant le comportement dans la circulation, l’Institut Vias indique que la probabilité qu’un homme conduise en ayant dépassé la limite légale d’alcoolémie est 4 fois plus élevée que pour les femmes. Autrement dit, les femmes sont plus prudentes et plus responsables face à l’association alcool/conduite. Par ailleurs, si 90,4% des conducteurs masculins portent leur ceinture, le même taux concernant les femmes est de 93,5 %.

Évoquons maintenant la vitesse au volant. L’étude indique que 73% des hommes roulent à 140 km/h sur autoroute contre 54% des femmes. En agglomération, 64 % des hommes font des excès de vitesse de plus de 20 km/h, contre 50% des femmes. Enfin, l’utilisation du portable au volant montre encore une plus grande prudence des femmes. En effet, 2,4 % d’entre elles se rendent coupables de cette infraction contre 2,6 % des hommes.

Source

Articles liés :

États-Unis : Bientôt un système anti-alcoolisme dans tous les véhicules ?

Alcool : ils utilisent la réalité virtuelle pour sensibiliser les adolescents !

Le Royaume-Uni voudrait interdire la conduite aux jeunes pendant la nuit