in

Selon le Met Office, 2016 battra l’année 2015, déjà la plus chaude jamais enregistrée

Crédits : NASA / JPL

La nouvelle prévision de la Met Office, le service national britannique de météorologie, affirme que l’année 2016 risque d’être encore plus chaude qu’elle ne l’a été l’année 2015.

L’année 2016 sera probablement la plus chaude jamais enregistrée sur Terre. En cause, le changement climatique, mais également El Nino dont l’épisode 2015-2016 s’annonce puissant, en mesure même de surpasser celui de 1997-1998. L’étude publiée par le Met Office britannique, suggère que la température moyenne de la planète en 2016 sera supérieure de 0,72 ° C à 0,96 ° C à la température moyenne de la deuxième moitié du 20e siècle. L’année dernière a été l’année la plus chaude jamais enregistrée et les météorologues s’attendent à ce que 2015 batte ce record.

El Niño, l’un des facteurs principaux au changement climatique de notre planète, est un phénomène climatique qui se produit lorsque les eaux équatoriales de l’océan Pacifique se réchauffent. El Niño contribue à un certain nombre de phénomènes météorologiques, notamment de fortes pluies dans certains endroits et des sécheresses ailleurs. La force de son impact cette saison a déjà été responsable d’une mousson réduite en Inde, de l’affaiblissement de la saison des ouragans en Atlantique ou encore de tempêtes hivernales précoces en Europe du Nord au cours des dernières semaines.

Ce rapport arrive quelques jours seulement après la signature d’un accord historique à Paris de 200 pays face au changement climatique et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’accord vise à aider le monde à éviter certains des pires effets du changement climatique, mais les climatologues s’attendent à des températures mondiales en hausse dans les décennies à venir.

Source : BBC