in

Selon Elon Musk, les robots seront trop rapides pour être vus !

Crédits : iStock

Pour le patron de Tesla et SpaceX, l’intelligence artificielle peut apporter beaucoup à l’Homme mais des risques seraient également à craindre. Dernièrement, celui-ci a indiqué que dans le futur, les machines seront tellement rapides qu’il sera impossible de les voir.

Les déclarations d’Elon Musk concernant les robots et l’intelligence artificielle sont légion. L’intéressé avait notamment mis en garde contre un possible avènement des robots-tueurs, déclarant que l’I.A. était potentiellement plus dangereuse que les armes nucléaires, ou encore qu’il était préférable de devenir des cyborgs dans le cas où les machines devenaient trop fortes. Surtout, celui-ci réclame depuis des mois une législation digne de ce nom concernant les robots et l’intelligence artificielle.

Toujours dans un registre d’opposition physique entre humains et robots, Elon Musk a réagi sur Twitter le 26 novembre 2017 à la vidéo publiée par Boston Dynamics montrant son robot Atlas effectuer des saltos :

« Ce n’est rien. Dans quelques années, ce robot sera si rapide que vous aurez besoin d’une lumière stroboscopique pour le voir. Faites de beaux rêves… »

Cette déclaration est lourde de sens car encore une fois, les mots du patron de SpaceX annoncent un avenir plutôt sombre pour l’humanité. Si l’on prend sa déclaration au pied de la lettre, cela signifie que le robot sera trop rapide pour être vu à l’œil nu sans lumière stroboscopique, bien que l’humain verrait sûrement une tâche floue lors du passage du robot.

Est-il possible d’évaluer la vitesse des futurs robots ? Voici un exemple : pour que le robot en question se déplace et que l’Homme « n’y voie que du flou », il faudrait que la machine parcoure un mètre en 5 millièmes de seconde, soit à une vitesse de 720 kilomètres par heure (200 mètres par seconde).

Cela est tout de même très difficile à imaginer car cette valeur est plus importante que l’actuel record du monde actuel de vitesse sur rail, détenu depuis avril 2007 par la SNCF avec le TGV POS, ayant atteint une vitesse de 574,8 km/h ! Même la voiture la plus rapide du monde, la Koenigsegg Agera RS, avec sa vitesse de pointe de 444,6 km/h, seraient complètement larguée.

Sources : ClubicPhonandroid