in

Selon ce rapport, 2 millions de Français ont déjà été infectés au Covid-19, des dizaines de millions dans le monde

Crédits :eranicle / iStock

Alors que plus de 4 milliards d’humains sont actuellement en confinement, un rapport allemand pourrait susciter la polémique. Des universitaires estiment à seulement 6 % le nombre de personnes infectées au Covid-19 ayant été dépistées ! Autrement dit, plusieurs dizaines de millions de personnes seraient contaminées à l’heure actuelle.

Des millions de personnes déjà infectées ?

Le bilan mondial officiel lié au Covid-19 se chiffre à presque 1,5 million de cas pour environ 90 000 décès. Et si le nombre de cas affiché par ce même bilan était très loin de la réalité ? Dans un récent communiqué, les chercheurs de l’Université de Gottingen (Allemagne) dévoilent des chiffres bien différents. Ces recherches se basent notamment sur une étude publiée dans la revue The Lancet (PDF en anglais / 9 pages) le 30 mars 2020. Cette dernière décrivait un modèle d’analyse de la sévérité du Covid-19.

Selon les scientifiques, les différents pays auraient identifié seulement 6 % du nombre de cas réels ! Par ailleurs, les médias nationaux et internationaux sous-estimeraient considérablement le nombre réel d’infections. Autrement dit, le nombre de cas a peut-être déjà atteint plusieurs dizaines de millions dans le monde !

Des chiffres qui donnent le tournis

Les chercheurs allemands ont dressé une liste de quarante pays, dont certaines des données s’arrêtent le 31 mars 2020. Le document mentionne le nombre de cas confirmés officiellement, le nombre estimé de personnes infectées et le taux estimé de la détection des cas. Le rapport précise que l’insuffisance et le retard des tests peuvent expliquer pourquoi par exemple, l’Italie et l’Espagne ont enregistré un nombre de victimes plus important que l’Allemagne. En effet, l’Italie et l’Espagne auraient détecté seulement 3,5 et 1,68 % des cas, là où l’Allemagne en aurait détecté plus de 15 % ! D’ailleurs avec un taux d’à peine 2,62 %, la France n’est visiblement pas en reste.

corée coronavirus test
Certains pays ont commencé très tard à pratiquer des tests de dépistage
Crédits : capture YouTube / Al Jazeera English

Ailleurs, certains taux de détection sont encore plus bas. Citons les États-Unis (1,59 %), le Royaume-Uni (1,19 %) ou encore la Turquie (0,12 %). Il semble donc que les pays ayant les taux les plus bas sont ceux ayant réagi le plus tard face à l’arrivée de l’épidémie sur leur territoire. Toutefois, certains taux sont très hauts, comme celui de la Corée du Sud (49,47 %) ayant fait face au Covid-19 avec brio après une importante flambée de cas. Le second taux de détection le plus haut est celui de la Norvège (37,76 %), un pays dont nous n’entendons pas parler. En effet son bilan est très faible, qu’il s’agisse du nombre de cas ou de décès.

Le document présente une incroyable estimation du nombre de personnes infectées. Au 31 mars 2020, il y aurait déjà eu 11,8 millions cas aux États-Unis, 11,2 millions en Turquie, 5,7 millions en Espagne et 3 millions en Italie ! La France et le Royaume-Uni compteraient chacun plus de 2 millions de personnes infectées. Notons que si ces chiffres sont exacts, les taux de mortalités seraient donc largement surestimés.

coronavirus
Crédits : Christian Bommer & Sebastian Vollmer, Université de Goettingen