in

Se faire insulter par un robot : comment réagit l’être humain ?

Crédits : Alex Knight / Pexels. Montage Sciencepost

Des chercheurs américains ont mené une étude permettant de conclure que les mots formulés par les robots peuvent avoir le même effet que ceux des humains. Les critiques où insultes provenant d’un robot peuvent donc nous affecter et nous rendre improductifs.

Un robot Pepper insulte des joueurs

Dans un communiqué publié le 19 novembre 2019, des chercheurs de l’Université Carnegie-Mellon (États-Unis) détaillent leur dernière étude. Ceux-ci ont testé une quarantaine de participants priés de jouer à un jeu baptisé Guards and Treasures. Or, ce jeu de stratégie avait pour but d’étudier la rationalité des joueurs.

Durant leur phase de jeu, les volontaires étaient mis en opposition à un robot Pepper fabriqué par SoftBank Robotics. Toutefois, les chercheurs ont modifié le programme de la machine afin que ce dernier critique et insulte les joueurs en cas de défaite. En revanche, un second groupe de joueurs étaient accompagnés par un robot qui en revanche, les encourageait.

robot pepper insulte
Un robot Pepper critiquait ou insultait certains joueurs afin de les déstabiliser !
Crédits : Carnegie Mellon University

Des performances réduites

Selon les résultats, les joueurs critiqués ou insultés perdaient en partie leurs moyens. En effet, la qualité de leur jeu était plus réduite, même si le langage du robot utilisé pour critiquer était modéré. En revanche, les joueurs encouragés par la machine jouaient beaucoup mieux. Il faut également savoir que certains participants ont compris que le robot était programmé pour formuler des critiques et des insultes. Toutefois, les chercheurs ont noté que même chez ces derniers volontaires, le niveau de jeu était tout de même affecté.

Les meneurs de l’étude estiment qu’il est intéressant de savoir que les mots formulés par un robot peuvent affecter la rationalité humaine. En effet, les robots dotés ou non d’une intelligence artificielle sont de plus en plus présents dans notre société. Les scientifiques rappellent qu’il s’agit ici d’une des premières études portant sur les interactions homme-machine dans un environnement où les deux parties ne coopèrent pas. Effectivement, la plupart des recherches se concentrent généralement sur la  manière dont les robots et les humains peuvent travailler ensemble.

Enfin, il faut savoir que cette étude pourrait influencer les futures recherches en matière d’intelligence artificielle, concernant les robots de compagnie mais également au niveau du traitement de la santé mentale.

Articles liés :

Vivre avec un robot pendant six mois et en faire un documentaire

Tokyo : un nouveau café géré par des humains… et des robots !

Pourquoi des hackers ont transformé un gentil robot en tueur démoniaque