in

Des scientifiques réalisent une prouesse qui pourrait permettre aux sourds de retrouver l’audition

Crédits : iStock

Une équipe de scientifiques est parvenue à obtenir la repousse de cellules saines de l’audition, appelées cellules ciliées, à partir de cellules souches chez la souris. Si la technique était perfectionnée pour l’homme, elle pourrait permettre de stopper voire d’inverser la perte auditive.

Aux États-Unis, plus de 20 millions de personnes souffrent d’une perte auditive significative résultant de la mort ou de la dégénérescence de ces cellules, ce qui représente environ 90 % du total de la perte auditive chez les Américains selon les Centers for Disease Control and Prevention. Ces cellules ciliées sont délicates et peuvent être endommagées par le bruit excessif, les infections de l’oreille, certains médicaments ou encore le processus naturel de vieillissement. Ce type particulier de cellules ne se régénère pas naturellement et à mesure qu’elles meurent, l’ouïe baisse.

Dans une nouvelle étude, les scientifiques de l’Université de Harvard et du MIT ont rapporté avoir isolé des cellules souches à partir d’une oreille de souris puis ont découvert comment les amener à se multiplier dans un environnement de laboratoire avant de les convertir en cellules ciliées.

En 2013, une telle prouesse avait déjà été réalisée avec un résultat d’environ 200 cellules ciliées obtenues. Ici, avec cette nouvelle technique, ce sont plus de 11 500 cellules ciliées qui ont pu être cultivées comme les chercheurs l’expliquent dans la revue Cell.

L’utilisation la plus immédiate de cette nouvelle technique sera de créer un grand nombre de cellules pour tester des médicaments et identifier des composés capables de guérir les cellules ciliées endommagées ou les faire repousser pour restaurer l’audition. À terme, les chercheurs espèrent pouvoir régénérer directement ces cellules chez l’homme pour les rendre à nouveau pleinement fonctionnelles.

Source