in

Des scientifiques ont rajeuni des souris âgées avec du sang d’adolescents humains

Crédits : jarino47 / Istock

Cela pourrait paraître un peu glauque au prime abord, mais une équipe de chercheurs annonce avoir fait rajeunir des souris âgées avec du sang d’adolescents humains.

Parlons fontaine de jouvence. La piste du rajeunissement par le plasma n’est pas aussi farfelue qu’on ne le pense. Il y a quelques années, une étude menée par le neurologue Thomas Rando donnait le coup d’envoi scientifique au rajeunissement par le plasma. En reliant les systèmes sanguins d’une souris jeune et d’une plus âgée, Rando et son équipe avaient en effet déjà noté un rajeunissement des muscles et du foie de la vieille souris.

Aujourd’hui, il semblerait que le sang de jeunes humains injecté dans les corps de souris plus âgées offre également des pouvoirs de rajeunissement. Pour cette nouvelle étude, des chercheurs ont prélevé des échantillons de sang d’un groupe de jeunes adolescent(e) s âgés de 18 ans qui sont en bonne santé et ils ont ensuite injecté la semence à des souris âgées d’environ 12 mois, un âge mûr pour une souris qui équivaut à une cinquantaine d’années pour les humains. Pendant trois semaines, les souris ont reçu des injections de plasma sanguin humain deux fois par semaine.

Après cela, les scientifiques ont comparé le comportement des animaux dopés au sang humain à deux groupes témoins de souris non injectées : l’un dont les souris étaient jeunes (âgées de trois mois) et le second où les souris étaient âgées de 12 mois. Comme le suggère cette étude, le sang neuf a bien fait son effet, les vieilles souris injectées ont agi comme le groupe de souris plus jeunes en courant dans les espaces ouverts. Elles avaient rajeuni. Mais il y a aussi des preuves que leurs pouvoirs de mémoire se sont également améliorés. Les souris ont passé brillamment les tests d’apprentissage spatial et de mémoire chez les rongeurs en labyrinthe.

« Nous voyons un effet de rajeunissement », explique l’un des chercheurs, Sakura Minami. « Le jeune plasma humain améliore la cognition chez les souris. Leur mémoire a été préservée ».

L’étude vient d’être présentée à la Society of Neuroscience qui se déroulait à San Diego cette semaine, mais il est important de noter qu’elle n’a pas encore été publiée ou examinée par des pairs. Ainsi nous devons garder cela à l’esprit tandis que nous considérons la portée potentielle de cette recherche, d’autant plus que les effets ont seulement été démontrés chez la souris, jusqu’à présent.

Source