in ,

Des scientifiques explorent l’un des mystérieux cratères de Sibérie

Crédits : Simon / Pixabay

Les trois mystérieuses cavités apparues il y a quelques mois dans le nord de la Sibérie pourraient bientôt trouver une explication. En effet, des scientifiques ont exploré l’un des gigantesques cratères afin de chercher des indices qui pourraient témoigner de la nature de leur formation.

En juillet dernier, nous vous annoncions l’apparition subite de cavités géantes en Sibérie qui avaient donné lieu aux spéculations les plus folles pour expliquer leur origine. Si la communauté scientifique ignore toujours la cause exacte de la formation de ces trous, la contribution d’une équipe de chercheurs pourrait bientôt permettre d’en apprendre un peu plus sur ce phénomène.

Profitant du gel hivernal, un groupe de scientifiques du Centre russe de l’exploration Artctique a en effet décidé d’explorer l’un des cratères situés dans la péninsule du Yamal. Après avoir descendu en rappel un impressionnant goulet de 16,5 mètres, les chercheurs ont finalement atterri sur la surface d’un lac gelé profond d’au moins 10,5 mètres. De là, différentes analyses et prélèvements ont pu être effectués.

« Nous avons sondé et pris toutes les mesures que nous souhaitions. Maintenant, les scientifiques ont besoin de temps pour pouvoir traiter ces données et alors seulement nous pourrons tirer des conclusions », a expliqué Vladimir Pushkarev, leader de l’équipe, au journal Siberian Times.

Si la théorie actuellement privilégiée par la communauté scientifique est que ces cratères se seraient formés suite à l’explosion de poches de gaz souterraines, il faudra donc attendre plusieurs mois pour avoir les premiers résultats des analyses et juger de la validité de cette hypothèse.

« Actuellement, nous ne voyons rien de dangereux dans l’apparition soudaine de ces trous, mais nous devons les étudier correctement afin d’être certains de comprendre les causes de leur apparition », a déclaré Vladimir Pushkarev qui envisage prochainement d’explorer et d’étudier les deux autres cratères sur la base des informations recueillies sur celui-ci.

Source: SiberianTimes

– Illustrations : Vladimir Pushkarev/Russian Centre of Arctic Exploration