in

Des scientifiques ont développé la bière anti gueule de bois

Crédits : RitaE / Pixabay

C’est la fanfare dans votre tête, vous avez des nausées, vous vous sentez coupable et regrettez votre folle soirée de beuverie la nuit dernière. C’est peut-être la dernière fois puisque des chercheurs ont trouvé le moyen de créer une bière « anti gueule de bois ».

La gueule de bois est une sensation inconfortable qui se manifeste à la suite d’une consommation excessive de boisson alcoolisée. Elle apparaît 6 à 8 heures après la consommation d’alcool, lorsque l’alcoolémie diminue et se manifeste par la déshydratation du corps, un dérèglement des défenses naturelles, des déficiences en nutriments et un stress oxydatif.

Ne serait-il pas génial d’apprécier votre bière favorite sans en ressentir les effets ? Un groupe de chercheurs australiens a réussi à concocter un breuvage « anti gueule de bois ». Pour ce faire, ils ont ajouté de l’électrolyte. Les électrolytes liquides sont les électrolytes aqueux dans lesquels les ions proviennent d’un sel soluble et les sels fondus qui ne sont constitués que d’ions. Une substance qui affecte la quantité d’eau dans le corps.

Pour l’expérience, les chercheurs ont donné la boisson aux bénévoles qui venaient de terminer un effort physique. La bière avec les électrolytes s’est montré être trois fois plus hydratante qu’une bière normale, bien que les chercheurs soulignent que boire de l’alcool après l’exercice n’est toujours pas l’idée la plus sage. Cependant, il est souvent difficile de dire aux gens ce qu’ils doivent faire et ne pas faire. Travailler à la réduction du danger est probablement une meilleure façon d’aborder la situation.

« Nous savons que la bière est une boisson très populaire, en particulier après le sport ou l’effort », a déclaré Ben Desbrow l’un des scientifiques. « De notre point de vue , nous explorons des approches de réduction des méfaits qui peuvent encore permettre aux gens de boire de la bière comme une boisson, mais de réduire les risques associés à la consommation d’alcool et nous espérons améliorer le potentiel de réhydratation ».

Apparemment, les participants n’ont pas senti de différence. Les chercheurs seraient à la recherche d’autres « cobayes » pour tester cette bière miracle. Intéressé(e)?

Source : Wikipedia, IFLS