in

Scalevo: la chaise roulante capable de gravir un escalier en totale autonomie

Crédits : Capture vidéo

Une équipe de dix étudiants de l’université de Zurich a conçu un prototype de chaise roulante destiné à faciliter le quotidien des personnes handicapées. Baptisé Scalevo, ce siège est en effet capable de gravir un escalier grâce à une paire de chenilles intégrées, et ce, en totale autonomie. Démonstration.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le quotidien des personnes se déplaçant en chaise roulante ne doit pas être de tout repos. En effet, bien que de nombreuses municipalités aient pris l’initiative de créer des aménagements à leur intention, ces derniers n’en demeurent pas moins minoritaires et les personnes à mobilité réduite doivent donc limiter leurs déplacements au regard des nombreux obstacles qui jalonnent les villes (trottoirs, marches, etc.). C’est en partant de ce triste constat qu’une équipe d’étudiants de l’université Zurich a eu la brillante idée de créer une chaise roulante capable de gravir d’elle-même les marches d’un escalier.

Baptisé Scalevo, ce siège a largement été inspiré par le véhicule électrique monoplace Segway. Ainsi, à l’instar de ce dernier, la chaise roulante se déplace sur terrain plat à l’aide de seulement deux roues disposées en parallèle et son équilibre est assuré par un gyroscope intégré. Mais c’est seulement lorsqu’elle se retrouve confrontée à un escalier que Scalevo exprime pleinement sa singularité. En effet, l’engin déploie alors ses imposantes chenilles en caoutchouc initialement rangées sous l’assise. Tel un véritable char, la chaise devient ainsi en mesure de gravir l’obstacle en marche arrière, et ce sans la moindre difficulté apparente (voir vidéo ci-dessous). Par ailleurs, un mécanisme constitué de pistons adapte l’inclinaison du fauteuil en fonction de la pente et maintien ainsi l’usager à l’horizontale durant la totalité de l’ascension. Finalement, une fois arrivée en haut des marches, les chenilles se rangent automatiquement pour laisser de nouveau le contrôle aux deux roues principales.

Soulignons que ce n’est pas la première fois que des ingénieurs tentent d’adapter des chaises roulantes pour que celles-ci soient en mesure de gravir des escaliers. L’inventeur du Segway avait d’ailleurs lui-même conçu un prototype d’appareil destiné à cet effet. Pour autant, les concepteurs se sont toujours heurtés aux mêmes problèmes, à savoir la nécessité d’une assistance extérieure et/ou une montée relativement lente des marches.

En ce qui concerne Scalevo, le système a été pensé de manière à ce que l’usager puisse se déplacer en totale autonomie et les étudiants prévoient que la prochaine version de leur prototype puisse gravir les escaliers à la vitesse d’une marche par seconde. Néanmoins, aucune information concernant une potentielle commercialisation future n’a actuellement été donnée…

Sources : ScalevoSciences & Avenir