in

Saybie, un bébé né à 245 grammes, rentre enfin chez elle

bébé
Saybie est le plus petit bébé à être venu au monde en vie. La jeune fille pesait seulement 245 grammes à la naissance. Crédits : Capture YouTube / hôpital Sharp Mary Birch

Avec cinq mois passés en soins intensifs, Saybie, le plus petit bébé né en vie, a récemment quitté l’hôpital Sharp Mary Birch de San Diego (États-Unis) pour rentrer chez lui.

Voici la belle histoire du jour. La petite Saybie, à la naissance, ne pesait que 245 grammes. C’est l’équivalent d’une grosse pomme. Ou d’une plaquette de beurre, si vous préférez. Admise aux soins intensifs de l’hôpital Sharp Mary Birch de San Diego, la jeune fille s’est accrochée courageusement, avant de finalement pouvoir rentrer chez elle il y a quelques jours. À sa sortie, « c’était un joyeux nourrisson de 2,3 kg environ, en bonne santé », souligne l’hôpital.

Une vraie miraculée

Saybie était née en décembre dernier à seulement 23 semaines et trois jours de grossesse. Les médecins avaient décidé de pratiquer une césarienne en urgence, car sa mère souffrait de pré-éclampsie. Il s’agit d’une forme d’hypertension artérielle, qui menaçait l’intégrité physique de la mère et du bébé. À ce stade de la grossesse, et avec un poids aussi léger, le personnel de l’hôpital s’était préparé au pire. Ils avaient d’ailleurs annoncé à son père qu’il n’aurait vraisemblablement qu’une heure à passer avec sa fille avant qu’elle ne décède.

« Mais cette heure est devenue deux heures, qui sont devenues une journée, qui s’est transformée en semaine », raconte la mère dans une vidéo diffusée par l’hôpital. La chance de Saybie est qu’elle « n’a quasiment connu aucun des problèmes généralement associés aux très grands prématurés, comme des hémorragies cérébrales ou des problèmes pulmonaires et cardiaques », relève de son côté l’équipe médicale.

Crédits : Pexels

Selon le registre des plus petits bébés du monde, tenu par l’Université américaine de l’Iowa, Saybie a battu le record mondial précédemment détenu par un enfant né en 2015 en Allemagne. Le petit pesait 252 grammes à la naissance.

Il y a quelques mois également, on relatait l’histoire d’un petit garçon né à Tokyo, qui ne pesait que 268 grammes à la naissance. Le nourrisson, qui avait cessé de grandir dans le ventre de sa mère, avait été mis au monde par césarienne à 24 semaines de grossesse. Après cinq mois en soins intensifs, il est finalement rentré chez lui en bonne santé au mois d’août dernier.

On note par ailleurs que les garçons se développent généralement plus lentement que les filles dans l’utérus. Jusqu’à l’adolescence, d’ailleurs. C’est pourquoi chez les prématurés, le taux de survie des filles est plus élevé que celui des garçons (environ 75 %).

Source

Articles liés :

Pourquoi les bébés pleurent-ils dans les avions et comment les calmer ?

Le réchauffement climatique pourrait gêner le développement du cœur des bébés

Les bébés qui entendent deux langues à la maison seraient plus attentifs