in

Savez-vous différencier les Aztèques, les Incas et les Mayas ?

Crédits : Pixabay / paula_mondragon

À la fin du XVe siècle lorsque les Européens débarquèrent sur le continent américain, ce dernier abritait plus d’une trentaine de peuples différents. Or, les plus populaires sont sans conteste les Aztèques, les Incas et les Mayas. Comment les définir et les différencier ?

Géographie, origine et disparition

Les peuples autochtones de l’Amérique avant Christophe Colomb forment ce que l’on nomme la civilisation précolombienne. Or, cette civilisation se divise en trois grands groupes en fonction de leur localisation géographique : les cultures nord-américaines, la Mésoamérique et les cultures sud-américaines. Une première différence se situe donc ici concernant nos trois peuples. Ainsi, les Aztèques et les Mayas faisaient partie de la Mésoamérique tandis que les Incas appartenaient aux cultures d’Amérique du Sud. Comme le montre la carte ci-après, les Aztèques se trouvaient dans l’actuel Mexique, tout comme les Mayas. En revanche, le territoire Maya débordait également sur les actuels Belize, Guatemala, Honduras et Salvador. Quant aux Incas, leur influence s’exerçait sur les actuels pays suivants : Argentine, Bolivie, Chili, Équateur et Pérou.

carte aztèque maya inca
Crédits : Kellogg Institute For International Studies / University of Notre Dame

Par ailleurs, ces trois peuples ne sont pas apparus au même moment. Les Mayas sont arrivés très tôt, vers 2600 av. J.-C., mais les Aztèques et les Incas, “seulement” au XIIIe siècle ap. J.-C. Les Mayas sont donc bien plus anciens. Toutefois, ces peuples ont chacun connu leur fin au début du XVIe siècle avec l’arrivée des conquistadors espagnols : 1520 pour les Mayas, 1521 pour les Aztèques et 1532 pour les Incas.

Société, culture et croyances

À l’apogée de leur civilisation, les Mayas vivaient dans 70 cités-États (ayant un certain degré d’autonomie) dont leur capitale : Tikal. De plus, leur société était divisée en une dizaine de classes dont les nobles et les commerçants. Les Aztèques avaient à leur tête un Empereur exerçant son pouvoir depuis la capitale Mexico-Tenochtitlan. À noter également la présence de plusieurs cités-États et le fait que leur organisation sociétale était finalement assez similaire à celle des Mayas. Quant aux Incas, le pouvoir était très centralisé – à Cuzco, avec des “branches” en province, surtout organisées autour des familles.

En réalité, les différences les plus importantes entre les trois peuples concernent peut-être les langues et les croyances. La langue aztèque est le nahuatl, encore très parlée en Amérique Centrale. Leur écriture était faite de pictogrammes. Les Mayas ne disposaient pas d’une seule langue commune, mais d’une vingtaine de dialectes. Toutefois, ils avaient mis au point un système d’écriture complet. En ce qui concerne les Incas, il est également question d’une vingtaine de dialectes. Par ailleurs, ils utilisaient des objets comportant des nœuds – les quipus, notamment pour compter.

Du côté des croyances, le Soleil était très présent chez les trois peuples. Pour les Mayas, il s’agissait davantage d’un repère temporel et cyclique, notamment afin d’organiser l’agriculture. Les Incas considéraient l’astre comme le protecteur de l’Empire et construisaient des temples en son honneur. Enfin, les Aztèques se démarquaient avec des rituels de sacrifices humains au Soleil.