in

Savez-vous quel est le jour le plus déprimant de l’année ?

Crédits : PxHere

Ce lundi 15 janvier 2018 a été qualifié de jour le plus déprimant de l’année ! Retour sur cette invention marketing qui date de plus d’une dizaine d’années alors que désormais, des algorithmes déterminent cette journée en intégrant une foule d’éléments.

Le Blue Monday (ou blues du lundi) est à l’origine une création marketing de la chaîne britannique Sky Travel lors d’une campagne publicitaire datant de 2005. Cette appellation fait référence au lundi, incarnant pour beaucoup le jour de la reprise du travail après le week-end et souvent qualifié de déprimant. Ainsi, le Blue Monday n’est autre que le jour le plus déprimant de l’année.

Le premier Blue Monday a été décrété le 24 janvier 2005 et cette année, celui-ci a été “célébré” le 15 janvier 2018. Ce jour est considéré comme étant le plus déprimant de l’année car il s’agit premièrement d’un lundi, mais surtout car celui-ci est synonyme de retour à la normale après les fêtes de fin d’année, généralement accompagné de quelques kilos à perdre et évidemment, d’un retour aux activités professionnelles.

Il s’avère que désormais, la fièvre marketing passée, le Blue Monday est un événement annuel calculé très sérieusement par des algorithmes qui posent une équation intégrant les détails suivants : le temps écoulé depuis Noël, la météo, le taux de la dette mondiale, ou encore le temps qu’il faut pour se rendre compte qu’il sera compliqué (comme chaque année) de tenir nos bonnes résolutions.

Cette journée la plus déprimante de l’année n’est cependant pas au goût de tous. En effet, l’association britannique d’aide psychologique Mind s’insurge du manque de preuves scientifiques et indique sur son site que le Blue Monday est « un phénomène dangereux qui pourrait accentuer la non compréhension de la dépression ». L’argument principal est le suivant : les personnes souffrant réellement de dépression savent que ce trouble n’est pas simplement lié à une date.

Il est donc opportun de bien faire la différence entre déprime et dépression. En effet, si la déprime n’est qu’un sentiment éphémère, ce n’est pas le cas de la dépression qui s’inscrit quant à elle dans la liste des troubles mentaux et est considérée comme une pathologie. Cette dernière est d’ailleurs souvent le résultat de l’apparition de symptômes tels que l’irritabilité, la mélancolie, l’angoisse, la fatigue ou encore les troubles du sommeil.

La déprime (ou coup de blues) est plutôt une réaction psychique face à des stimuli négatifs et peut être qualifiée de dépression seulement lorsque celle-ci s’installe durablement. C’est pour cette raison qu’en général, si la déprime dure plus de deux semaines, il est conseillé de consulter un médecin car il s’agit potentiellement d’une dépression.

Sources : MedisiteRTBF