in

Saturne et Jupiter brilleront dans le ciel de juin

Crédits : iStock

L’été frappe à notre porte et les deux plus grandes planètes de notre Système Jupiter et Saturne divertiront les spectateurs du soir. Préparez votre télescope ou vos jumelles, le spectacle sera garanti.

Jupiter est un astre fascinant assez facile à repérer. En avril 2017, c’était la période d’opposition où la Terre, Jupiter et le Soleil étaient quasiment alignés. Jupiter était alors au plus près de la Terre et observable dès le début de soirée et toute la nuit dans des conditions optimales. Rassurez-cous, vous pourrez encore bien d’observer la grande planète gazeuse qui semble actuellement flotter dans la constellation de la Vierge. Cela sera possible en soirée jusqu’au mois de juillet 2017. Elle s’élèvera au milieu de l’après-midi tout au long du mois de juin et frappera le sud peu de temps après la tombée de la nuit.

Quant à Saturne, elle passera à l’opposition le 15 juin en France métropolitaine avec son rapprochement maximal annuel à minuit la nuit suivante. La brillance de la belle aux anneaux sera alors maximale avec une magnitude de 0 (la même que Véga qui est la référence 0 de l’échelle des magnitudes). Saturne sera alors visible toute la nuit entre le Sagittaire et le Scorpion, une quinzaine de degrés à gauche de l’étoile Antarès (elle sera facile à repérer, mais en cas de besoin n’hésitez pas à étudier votre carte ou à télécharger sur votre smartphone une carte du ciel). Cette nuit-là sera le meilleur moment de l’année pour observer le système de Saturne au télescope, la planète atteignant sa taille apparente maximale de 18,4 » durant tout le mois de juin.

Quant aux autres planètes ? Vénus continuera à distraire les promeneurs du matin. La planète est en effet observable dans des conditions optimales jusqu’au mois d’août prochain, à l’aube. Mars restera repérable pendant le printemps, mais son observation au télescope sera plus intéressante au printemps 2018, l’idéal étant l’été avec une opposition prévue le 27 juillet 2018. La comète C/2015 V2 Johnson restera quant à elle observable en soirée aux jumelles, descendant de la constellation du Bouvier pour se diriger vers la Vierge. La meilleure période, en l’absence de Lune, sera entre le 12 et le 26 juin prochain.

Source